vendredi, décembre 9, 2022
AccueilActualitésActualités: Droits humainsLe régime iranien admet l’exécution de 2 frères, prisonniers politiques kurdes, 5...

Le régime iranien admet l’exécution de 2 frères, prisonniers politiques kurdes, 5 mois après leur exécution

CNRI – Le régime iranien a admis qu’il avait exécuté deux prisonniers politiques kurdes, il y a près de cinq mois, dans une prison à Oroumieh (ville située au nord-ouest du pays). Les autorités de la prison centrale de la ville ont dit aux parents de ces deux dissidents que leurs fils ont été exécutés le 19 février 2015 et leur ont ordonné de payer les frais de ces exécutions. 

Les deux frères Ali et Habib Afshari ont été pendus avec quatre autres prisonniers. À l’époque, les autorités carcérales n’avaient donné aucune information sur le sort de ces deux prisonniers à leurs proches.

Originaires de la ville de Mahabad (située dans le Kurdistan iranien, à l’ouest du pays), les frères Afshari avaient été arrêtés au début de l’année 2011 avec deux autres frères, Jaafar et Vali. Après avoir subi des tortures pendant plusieurs mois, ils ont été accusés par un tribunal des mollahs de « moharebeh » (« être en guerre contre le Dieu ») et ensuite, ils ont été condamnés à mort.

Ali Afshari – qui a été blessé par balle lors de son arrestation par les forces répressives – était dans un état critique en raison d’infection de sa blessure, mais les agents du régime ont refusé de lui fournir des soins médicaux.

Dans un communiqué daté du 20 février 2015, le Conseil national de la Résistance d’Iran (CNRI) avait condamné l’exécution des frères Afshari et d’autres prisonniers politiques et avait présenté ses condoléances à leurs familles.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe