mercredi, novembre 30, 2022
AccueilActualitésActualités: Terrorisme & intégrismeLe régime iranien admet avoir commandité une attaque houtite sur des pétroliers...

Le régime iranien admet avoir commandité une attaque houtite sur des pétroliers saoudiens

Iran, une attaque houtite sur des pétroliers saoudiens

Un commandant du corps des gardiens de la révolution iranienne (Pasdaran) a admis que l’attaque récente contre deux pétroliers saoudiens dans le détroit de Bab el-Mandeb par des houtites yéménites avait été commanditée par les Pasdaran.

Le commandant des Pasdaran, Nasser Shabani, a déclaré à l’agence de presse officielle Fars : « Nous avons demandé aux Yéménites d’attaquer les deux pétroliers saoudiens, donc ils l’ont fait. »

Shabani a également déclaré que les milices houtites au Yémen et les milices du Hezbollah au Liban « représentaient le fond stratégique de l’Iran dans la région. »

C’est un aveu flagrant que Téhéran soutient les milices houtites, ce qui est déjà bien connu malgré les démentis fréquents du régime.

Étant donné que le régime iranien veut garder ceci secret à tout prix, ce n’est pas surprenant que Fars ait supprimé l’article quelques minutes après sa parution. Cependant, une copie de cet article est disponible ici.

L’attaque

Le 25 juillet, la coalition arabe qui veut restaurer le gouvernement légitime yéménite a annoncé que les houtites avaient attaqué deux pétroliers saoudiens dans le détroit de Bab el-Mandeb, en face de la côte ouest du Yémen.

Le colonel Turki al-Maliki, le représentant de la coalition arabe, a déclaré qu’un des deux pétroliers n’avait été que peu endommagé avant que les forces de la coalition arabe aient le temps d’intervenir. Khalid Al-Falih, ministre saoudien de l’Énergie, a annoncé que tous les envois de pétrole saoudien via le détroit de Bab el-Mandeb étaient suspendus. Le 4 août, Falih a affirmé que l’Arabie Saoudite enverra à nouveau du pétrole brut via le détroit de Bab el-Mandeb après que la coalition arabe a complété toutes les procédures de sécurité nécessaires.

Les raisons de l’attaque

Bien qu’aucune raison officielle n’ait été énoncée pour cette attaque commanditée par Téhéran contre l’Arabie Saoudite, on peut facilement en trouver quelques-unes. La plus plausible étant que Téhéran veut nuire aux exportations pétrolières saoudiennes.

Les États-Unis ont annoncé que des sanctions contre l’industrie pétrolière iranienne seraient mises en place en novembre prochain, mais ils ont promis de réduire à néant les exportations pétrolières iraniennes avant cette date. Téhéran a répliqué en menaçant de fermer le détroit d’Ormuz par lequel passe un cinquième du pétrole mondial.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe