mardi, novembre 29, 2022
AccueilActualitésActualités: FemmesLe Procureur général du régime réagit à une vidéo sur la violence...

Le Procureur général du régime réagit à une vidéo sur la violence policière en Iran

Le Procureur général du régime réagit à une vidéo sur la violence policière en Iran

Par Hamideh Taati 

Le Procureur général du régime iranien a rejeté une vidéo de violence policière qui a été publiée sur les médias sociaux le mois dernier et qui montre un agent de police en civil en train d’arrêter violemment une jeune femme pour conduite dite « immorale » à Téhéranpars, Téhéran.

Mohammad Jafar Montazeri a déclaré : « Le pouvoir judiciaire soutient une force de police puissante [et] le pouvoir judiciaire ne prête aucune attention à ce genre de propagande et de battage médiatique. »

Selon l’agence de presse officielle Mehr, il a encouragé la police et les forces de sécurité à continuer à traiter ce qu’il a qualifié d’ « anomalies sociales », déclarant que le pouvoir judiciaire avait le devoir de fournir des permis à la police partout où cela était nécessaire.

Il a déclaré : « Nous attendons de la police qu’elle s’occupe des anomalies de toute sorte. Nous ne pouvons pas sacrifier la sécurité morale et sociale à cause de choses qui ont été dites ou faites par des éléments malveillants sur Internet. »

Montazeri a ensuite prétendu que les vidéos montrant la brutalité ou la répression policière en Iran étaient « montées de toute pièce ».

Il a ajouté : « Les contrevenants savent que s’ils veulent nuire à l’image de la police en produisant et en publiant sur Internet des vidéos préparées à l’avance, le peuple et la justice ne l’accepteront pas. »

Dans la vidéo, on peut voir un policier en civil tirer une jeune femme par les cheveux avant de la jeter dans une voiture de police. On peut entendre d’autres personnes à proximité, surtout des jeunes femmes, crier aux agents de la police de « la laisser tranquille ».

Son crime ? Elle s’engageait dans une bataille d’eau avec des amis dans le parc de Téhéranpars, ce qui, selon le régime, viole leurs lois dites « de moralité ».

Ce n’est pas la première fois que la brutalité policière est filmée en Iran.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe