samedi, novembre 26, 2022
AccueilActualitésActualités: Droits humainsLe prisonnier politique Afchine Ba'imani empêché de soins est en danger

Le prisonnier politique Afchine Ba’imani empêché de soins est en danger

CNRI – Selon les informations parvenues d’Iran, les autorités refusent de soigner le prisonnier politique Afchine Ba’imani, incarcéré depuis 13 ans, et dont l’état de santé est inquiétant.

 Retenu à la prison Raja’i Chahr (à Karaj près de Téhéran), il a souffert deux attaques cardiaques les 7 et 14 décembre dernier et il doit à présent être soigné dans un hôpital vu la dégradation de son état de santé ces dernières semaines. Or, les autorités du régime qui utilisent le refus de soins comme un moyen de torture, empêchent l’hospitalisation de ce prisonnier politique courageux.

Afchine Ba’imani a été arrêté en décembre 2000 pour avoir aidé son frère, un militant de l’opposition, à échapper des griffes des agents du Renseignement du régime. Pour son acte courageux il a été condamné à la perpétuité.

De nombreux prisonniers politiques ont perdu la vie à la suite de grandes souffrances suite au refus des autorités de les soigner. Ces derniers n’ont pas caché leur motivation de les « exécuter » de cette manière. Certains prisonniers de conscience qui ont ainsi perdu la vie sont les suivants:

Akbar Mohammadi (en 2006)
Alborz Ghaemi (en 2009)
Amir-Hossein Hechmatsaran (en 2009)
Omid-Reza Mirsafi (en 2009)
Mohsen Dogmetchi (en 2011)
Mme Hoda Saberi (en 2011)
Hassan Nahid (2011)

La FIDH a récemment exprimé ses « vives inquiétudes sur l’interdiction de soins pour les prisonniers de conscience malades en Iran ». Selon un rapport de l’organisation, par cette pratique les autorités cherchent à « réprimer la voix de la contestation dans la société civile ».

La Fédération internationale des Droits de l’Homme a cité la lettre d’une vingtaine de prisonniers de conscience détenus dans la prison d’Evine, qui estiment que c’est le sinistre juge Salavati, président de la 15e chambre du  » tribunal révolutionnaire », qui est responsable des privations médicales pour les prisonniers politiques, utilisé comme moyen de torture et d’élimination.

 

 

 

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe