vendredi, décembre 9, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran ProtestationsLe poids de Khamenei s'est érodé, reconnaît l'ancien commandant du CGR

Le poids de Khamenei s’est érodé, reconnaît l’ancien commandant du CGR

Mohsen Reza'iCNRI – Cette année de protestations a érodé l’autorité du guide suprême des mollahs en Iran, a déclaré mardi 13 juillet un ancien commandant en chef des Gardiens de la révolution.

Selon le site Internet officiel Tabnak, Mohsen Rezaï a souligné les conséquences du soulèvement pour le régime aux abois et son chef suprême, Ali Khamenei, et a ajouté : « Au cours des incidents qui ont suivi les élections [en juin 2009], le guide suprême, l’imam [Khomeiny], leurs partisans et les valeurs de la révolution ont tous été remis en question. »

Rezaï, qui est aussi le secrétaire du Conseil de discernement des intérêts de l’État, a dit que les conséquences de l’insurrection se feront sentir de façon permanente dans l’esprit de la 3e et de la 4e générations de l’après révolution de 1979. Il a également admis l’absence de légitimité du régime et son isolement international avant d’ajouter : « À mon avis, ce sont les ennemis et les adversaires de la République islamique qui ont tiré le plus d’avantages des incidents postélectoraux. D’abord, ils ont remis en cause la dignité de notre révolution dans le monde islamique et ils ont remis en question notre dignité politique sur le plan des relations internationales. Et, d’autre part nos idéaux ont également été interrogés au pays et ceux qui ont fait cela ont fait le plus de tort à la nation iranienne. Ils ont également affaibli la solidarité nationale. »

Rezaï a averti qu’ «aujourd’hui, nous avons besoin de nouvelles capacités pour faire face à de nouvelles protestations. Nous devons gérer les protestations et les militants politiques. Les partis et les élites ont autant, sinon plus, de rôle à jouer dans ce processus que le pouvoir. »

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe