dimanche, février 5, 2023
AccueilActualitésActualités: Iran ProtestationsLe parti progressiste norvégien condamne les attaques de Téhéran contre les manifestants...

Le parti progressiste norvégien condamne les attaques de Téhéran contre les manifestants en Iran

Le parti progressiste norvégien condamne les attaques de Téhéran contre les manifestants en Iran

Parti progressiste norvégien – Déclaration sur la situation en Iran : « Le parti progressiste condamne les attaques du régime iranien contre les manifestants en Iran. Le régime de terreur en Iran a une fois de plus révélé son visage en attaquant les manifestants pacifiques qui demandaient leurs droits fondamentaux.

« Le régime islamique ne respecte pas les droits humains et a commis des atrocités contre la population depuis son accession au pouvoir en 1979. Ce régime n’a aucun droit légitime d’exister et les Iraniens n’en peuvent plus depuis longtemps de ne pas avoir accès à leurs droits fondamentaux, comme la liberté d’expression, de religion, l’égalité entre les sexes et le droit de vivre librement. Le monde doit mettre en valeur ceux qui se battent pour la liberté, la justice et les droits fondamentaux en Iran et leur montrer qu’ils ont notre soutien.

« M. Keshvari [un membre du parlement norvégien] pense que le dialogue avec le régime n’est qu’une politique défectueuse. Cela a rendu légitime le régime à Téhéran. Le dialogue et l’interaction sont nécessaires si cela mène à de réels changements. Cependant, le régime terroriste en Iran ne peut pas changer à cause de sa nature totalitaire islamique. Ainsi, aucun dialogue ni interaction avec le régime n’a eu d’effet positif sur la situation critique des droits humains dans le pays. C’est la raison pour laquelle aucune des restrictions imposées dans le pays concernant les droits humains n’a été modifiée.

« Les pays occidentaux menés par le gouvernement Obama ont commis des erreurs de politique graves en levant les restrictions commerciales. La région entière est désormais déstabilisée par l’Iran. L’Iran est un État terroriste dans le vrai sens du terme. Il suffit juste de regarder son rôle de déstabilisation en Irak, en Afghanistan, au Yémen et en Syrie ces dernières années.

« Le gouvernement iranien doit savoir que le monde le regarde et qu’il ne tolèrera en aucune circonstance le massacre et le meurtre de masse des civils, comme ce fut le cas en 2009.

« L’Histoire ne sera pas clémente envers ces gouvernements ou autorités qui ont choisi le mauvais côté de l’histoire face à l’un des pire régime despotique de notre époque. »