dimanche, novembre 27, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran & MondeLe Pakistan exige une enquête sur le présumé espionnage indien en lien...

Le Pakistan exige une enquête sur le présumé espionnage indien en lien avec l’Iran

Le Pakistan exige une enquête sur le présumé espionnage indien en lien avec l'Iran

Selon une copie d’une lettre du ministère de l’Intérieur pakistanais à l’Iran obtenu par Reuters vendredi, le Pakistan aurait demandé au régime iranien d’enquêter sur le cas d’un espion indien suspect, qui, selon les autorités pakistanaises, aurait avoué espionner le Pakistan pour le compte de l’Iran.

Le mois dernier, le Pakistan a déclaré qu’il avait arrêté l’espion présumé en provenance d’Iran, Kulbhushan Jadhav, dans la province du Baloutchistan en proie à des violences, après être entré illégalement dans le pays.

Le Pakistan affirme que Jadhav travaillait pour l’agence de renseignements extérieurs principale en Inde, le Research and Analysis Wing (RAW).

L’Inde a confirmé que l’homme était un ancien fonctionnaire de la marine indienne, mais a nié que l’homme était un espion.

Dans des séquences vidéo diffusées par le gouvernement pakistanais cette semaine, Jadhav affirme qu’il avait mis en place un bureau à Chabahar dans le sud de l’Iran en 2003 et qu’il a ensuite travaillé pour l’agence indienne.

Le ministère de l’Intérieur du Pakistan, dans une lettre à l’ambassadeur du régime iranien à Islamabad, Mehdi Honardoost, déclare que l’Indien avait fait « des révélations surprenantes » au sujet d’un réseau d’espionnage indien opérant contre le Pakistan à partir du sol iranien.

« Sa mission comprenait l’espionnage et le sabotage, en plus de fomenter l’insécurité et l’instabilité dans les provinces du Sindh et du Baloutchistan, » a indiqué le ministère dans la lettre, dont une copie a été fournie à Reuters par un responsable du ministère de l’Intérieur.

Le ministère a indiqué que le Pakistan a demandé au régime iranien de fournir des informations sur les activités de l’homme indien et sur les personnes avec qui il est entré en contact.

 

Lire aussi :

L’ambassade du régime iranien « a tenté de recruter 200 dissidents » en Arabie Saoudite

Un consultant travaillant à la mission de l’Iran à l’ONU est accusé d’avoir violé des lois américaines – Reuters

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe