lundi, décembre 5, 2022
AccueilActualitésActualités: LibertyLe ministre du Renseignement des mollahs oblige Maliki à piller les biens...

Le ministre du Renseignement des mollahs oblige Maliki à piller les biens de l’Ompi à Achraf

D’après des informations reçues de l’intérieur du régime iranien, Moslehi, le ministre du Renseignement des mollahs, a donné l’ordre au Premier ministre irakien lors de sa visite en Irak de ne pas autoriser « l’OMPI à faire de ses biens un prétexte pour rester en Irak » et de faire en sorte que « les biens soient confiés à un avocat » pour qu’une « liste soit élaborée ».

Confier les biens à un avocat irakien est un plan sur lequel Martin Kobler n’a cessé d’insister. Parallèlement à la visite de Moslehi, Kobler a une fois de plus mis l’accent dans une lettre qu’il fallait remettre toutes les propriétés à un avocat irakien.

Dans un communiqué du 1er avril 2013 à cet égard, le CNRI a déclaré : « Kobler veut que les cent personnes restées à Achraf pour protéger les biens les abandonnent à des avocats irakiens et se dépêchent de partir vers l’abattoir de Liberty pour qu’ensuite des criminels viennent intimider ces avocats pour les faire partir. Cela ne fait que révéler la collusion de Kobler dans le projet de vol et de spoliation des biens des habitants et de déclenchement d’un autre bain de sang. »

 

Dans son rapport au bureau de Khamenei, Moslehi a souligné que Maliki et Falah Fayyaz l’ont assuré qu’ils traiteraient les habitants du camp Liberty avec une brutalité redoublée et qu’il ne sera pas question de ramener les murs de protection en T, d’agrandir la superficie du camp ni de permettre des travaux de construction, pas plus que de laisser y entrer des sacs de sables comme le demande l’Ompi pour accroitre la sécurité. 

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 5 avril 2013

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe