vendredi, janvier 27, 2023
AccueilActualitésActualités: Terrorisme & intégrismeLe ministre de la Défense du régime iranien expulsé de façon humiliante...

Le ministre de la Défense du régime iranien expulsé de façon humiliante de Bolivie pour terrorisme

CNRI – Le gouvernement de Bolivie a expulsé le terroriste Vahidi, ministre de la Défense du régime iranien, en raison de sa participation à un attentat à la bombe meurtrier en Argentine.

L’agence de presse gouvernementale Asr-e-Iran a signalé le 1er juin que Vahidi s’est rendu en Bolivie sur l’invitation du ministre de la Défense bolivien, mais le gouvernement argentin a fermement protesté contre cette décision. Dans une lettre au ministère des Affaires étrangères argentin, la Bolivie s’est excusée et a annoncé qu’elle allait demander à Vahidi de quitter le pays le plus rapidement possible.

Reconnaissant l’expulsion humiliante de Vahidi, l’agence Asre Iran a écrit que « dans cette lettre, le ministère des Affaires étrangères bolivien a dit qu’il n’était pas au courant de l’affaire de l’AMIA et du rôle du ministre de la Défense du régime iranien dans cet attentat terroriste. Il a donc présenté ses sincères excuses à l’Argentine pour son inadvertance ».

Selon Asr-e-Iran, la Bolivie a annoncé que le ministre de la Défense a quitté le pays mardi soir (heure locale), peu de temps après son arrivée en Bolivie.

Excédée par la ferme décision de la Bolivie d’expulser le terroriste Vahidi, l’agence de presse officielle Jahan News s’est adressée au ministère des Affaires étrangères à Téhéran le 1er juin : «  Que fait l’appareil de la politique étrangère de l’Iran ? Désormais, la question à poser aux chefs du système de la politique étrangère d’Iran est la suivante : ‘N’avez-vous pas honte que le général des gardiens de la révolution Vahidi – non en tant que ministre, mais en tant que vétéran de la sainte défense – ait été traité de la sorte sans que vous preniez les mesures nécessaires pour l’éviter?’ Ensuite, la question la plus importante est de savoir ce que fait l’appareil diplomatique iranien ? »

Evoquant le renvoi humiliant de l’ancien ministre des Affaires étrangères par Ahmadinejad, l’agence de presse gouvernementale écrit : « bien sûr, on ne peut pas attendre grand chose d’un système dont le chef, au cours d’une visite officielle au Sénégal, a appris la nouvelle de sa mise à pied dans ce pays ».

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe