samedi, décembre 3, 2022
AccueilActualitésActualités: Terrorisme & intégrismeLe général Abizaid accuse les services iraniens d'opérer en Irak (ENTRETIEN)

Le général Abizaid accuse les services iraniens d’opérer en Irak (ENTRETIEN)

Le général Abizaid accuse les services iraniens d'opérer en Irak Agence France Presse – Le chef du Commandement central américain (Centcom), le général John Abizaid, a accusé les services iraniens d’opérer en Irak et affirmé que les forces américaines ont cédé des zones militaires aux forces irakiennes, mardi dans un entretien à l’AFP à Amman.

Le général Abizaid, a affirmé que "des agents des services secrets iraniens opèrent à l’intèrieur de l’Irak et que des explosifs produits en Iran ont été introduits en Irak" et que pour les Etats-Unis le but de l’Iran "est de développer une arme nucléaire".

"Il est clair qu’aux yeux des Etats-Unis et de la plupart des forces régionales, il n’est pas bon que l’Iran soit doté d’une arme nucléaire. Cela crée un déséquilibre des forces et une plus grande instabilité", a-t-il dit.

"Il y a clairement des agents des services secrets iraniens qui opèrent à l’intérieur de l’Irak et des explosifs produits en Iran qui sont introduits en Irak", a-t-il affirmé.

"Mais je ne peux pas aller aussi loin et dire que le gouvernement iranien est complice dans des activités anti-gouvernementales", a-t-il ajouté. "A l’intèrieur de l’Irak il est clair que les services secrets iraniens, surtout des Gardiens de la révolution et les forces al-Qods, oeuvrent avec des gens qui travaillent contre le gouvernement (irakien) et certainement contre les forces de la coalition, surtout au sud", a-t-il ajouté.

"Il y a eu des cas où les forces britanniques ont intercepté des explosifs, et des engins explosifs spécialement préparés, qui ont été introduits par la frontière irano-irakienne", a-t-il souligné.
 
Le général Abizaid a estimé que l’Iran est "certainement une force régionale très importante", qui a "toujours eu une grande influence dans cette partie du monde". Mais, a-t-il relevé, "l’idée que l’infuence iranienne (peut observer) une ligne rouge quelque part est un mythe".

"La question principale pour nous aujourd’hui est de savoir si l’Iran a aidé à la stabilité de l’Irak ou non, pas seulement pour l’Irak, mais pour l’ensemble de la région", a-t-il dit.

Interrogé sur les interlocuteurs possibles pour les Américains en Irak, le général Abizaid a répondu: "les diverses parties impliquées dans le conflit, sauf Al Qaeda, car nous n’allons certainement pas discuter avec un groupe terroriste".

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe