dimanche, février 5, 2023
AccueilActualitésActualités: Iran & MondeLe frère du Premier ministre libanais accuse le régime en Iran

Le frère du Premier ministre libanais accuse le régime en Iran

Le frère du Premier ministre libanais accuse le régime en Iran

Le frère aîné du Premier ministre libanais Sa’ad Hariri a exprimé son soutien à la décision de son frère après qu’il eut démissionné sous les actions déstabilisatrices du régime iranien et du groupe terroriste Hezbollah.

Bahaa Hariri a fait une déclaration, mercredi, à l’Associated Press, dans laquelle il a fustigé le régime des mollahs et accusé le Hezbollah d’avoir tenté de prendre le contrôle du Liban : « Je soutiens la décision de mon frère Sa’ad de démissionner de son poste de Premier ministre du Liban face aux pressions croissantes du Hezbollah, substitut du régime iranien au Liban. »

Dans sa déclaration, Bahaa, âgé de 51 ans, a affirmé que sa famille défendait les principes qui rendent le Liban unique : le multiculturalisme, la liberté religieuse et la liberté politique. Tout le contraire de l’Iran et du Hezbollah.

Il a poursuivi : « Seul un acteur extérieur pernicieux, tel que l’Iran et son substitut, le Hezbollah, perturbent l’équilibre politique du pays, car ce groupe cherche à contrôler le Liban. »

Sa’ad a démissionné de son poste, à la tête d’un gouvernement de coalition, invoquant l’ingérence du régime des mollahs et du Hezbollah. Cela inclut la crainte qu’il puisse être assassiné par le Hezbollah sur les instructions de Téhéran, de la même manière que son père, l’ancien Premier ministre Rafic Hariri, a été assassiné en février 2005 dans un attentat à la bombe à Beyrouth.

Le président libanais, Michel Aoun, a refusé d’accepter officiellement la démission de Saad jusqu’à ce qu’il revienne au Liban pour expliquer sa décision en personne, ce que Saad a annoncé qu’il ferait très bientôt.