dimanche, février 5, 2023
AccueilActualitésActualités: FemmesLe doublement du taux de toxicomanie parmi les femmes en Iran

Le doublement du taux de toxicomanie parmi les femmes en Iran

Le doublement du taux de toxicomanie parmi les femmes en Iran

CNRI – Ali Moyedi, le juge en chef pour le service iranien de répression du trafic de drogues, dans une interview accordée à l’agence de presse Mehr, le 7 septembre 2016, a relevé la hausse du taux de toxicomanie parmi les femmes.

Il a déclaré : « Sur un effectif total d’un million trois cent cinquante mille toxicomanes, 10 pourcent sont des femmes. Ce chiffre s’est doublé par rapport à nos estimations précédentes. »

Ce fonctionnaire, sans souligner les causes réelles de ce désastre sociétal, a également déclaré : « Ce à quoi nous faisons face aujourd’hui dans le domaine de l’utilisation de la drogue, c’est le changement du taux dans lequel les femmes s’orientent vers la toxicomanie. Le changement de ce taux est la raison pour laquelle nous faisons face à ce problème aujourd’hui. »

Il est nécessaire de souligner que le 27 août 2016, une déclaration du Conseil National de la Résistance iranienne a été publiée concernant : « La pendaison de 12 prisonniers dans la prison central de Karaj au début du mois d’août », que « L’origine de la distribution de drogues remonte à Khamenei et aux Gardiens de la révolution. Le revenu de telles activités illégales est orienté vers le terrorisme et est utilisé pour répandre leur programme idéologique fondamentaliste. »

Dans un rapport confidentiel des Nations Unies qui a fuité par WikiLeaks, il a été relevé que régime iranien pourrait être le plus gros cartel de drogue au monde. (télégrammes de l’Ambassade des Etats-Unis à Bakou, le 12 juin 2009)

Par ailleurs, quelques fonctionnaires du régime iranien et des Gardiens de la révolution sont directement responsables de la distribution et de la vente de drogues au sein de la jeunesse spécialement parmi les étudiants. Finalement, Rasoul Khezri, un membre du parlement, a indiqué que le nombre de personnes qui luttent contre la toxicomanie est environ 10 millions. Il a également déclaré : « Malgré le fait que l’inflation cause une augmentation du prix de tous les biens, le prix de la drogue mortel appelée « Méthamphétamine en Cristaux » a baissé de façon significative. »