mercredi, février 1, 2023
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceLe député belge David Clarinval : On doit se réjouir que les...

Le député belge David Clarinval : On doit se réjouir que les Gardiens de la révolution iraniens figurent désormais sur la liste terroriste

 Le député belge David Clarinval : On doit se réjouir que les Gardiens de la révolution iraniens figurent désormais sur la liste terroriste

Mardi 17 octobre 2017. Lors d’une réunion organisée par le Comité belge des parlementaires et des maires pour un Iran démocratique au Parlement belge, David Clarinval, chef du groupe Mouvement réformateur (MR) à la Chambre, a déclaré sa solidarité avec le mouvement pour la justice et les droits de l’homme en Iran :

Je suis très heureux de voir qu’il y a ici aujourd’hui de parlementaires de plusieurs parties, tous sont côte à côte, unis pour défendre les droits humains en Iran.

La situation en Iran est vraiment inacceptable. On a vue encore récemment ces images de pendaisons, d’amputations de mains, le harcèlement constant à l’égard des libres penseurs, des journalistes, des femmes et des activistes.

En ce qui me concerne, j’étais principalement mobilisé au moment où le camp d’Achraf en Irak étaient tellement menacée. J’ai été très heureux que l’année dernière, tous les membres de l’opposition démocratique aient été transférés en toute sécurité, d’Irak vers des pays sûrs. Ça c’est une première victoire. C’est important de le souligner.

On doit aussi se réjouir que les Gardiens de la révolution islamique figurent désormais sur la liste terroriste des États-Unis, ce qui est un élément positif dans ce combat que nous animent.

En tant que démocrate, il ne fait aucun doute que nous avons le devoir d’aider ceux qui luttent pour la liberté en Iran. Le peuple iranien mérite d’avoir les mêmes droits que nous avons ici dans nos sociétés européennes.

Nous devrions faire pression sur le régime pour mettre fin aux violations des droits humains. Nous devrions conditionner au niveau européen, mais aussi au niveau belge, les relations avec l’Iran à une amélioration des droits de l’homme et à l’arrêt des exécutions.

Je pense aussi que notre gouvernement et l’Union européenne devraient reconnaître un statut officiel au Conseil national de la Résistance iranienne. Il me semble important qu’ils puissent entamer un dialogue officiel avec le CNRI.

J’ai à plusieurs reprises rencontré Mme Radjavi et je pense que le plan en 10 points qu’elle a mis en place notamment pour la séparation de la religion et l’Etat, mais aussi pour l’égalité entre les hommes et les femmes, la suppression de la peine de mort… sont des points fondamentaux sur lesquelles nous devons tous rallier derrière Mme Radjavi.

Et donc, étant de naturelle optimiste, je ne doute pas que dans les années à venir nous aurons l’occasion de voir ce plan se mettre en place en Iran. En tout cas c’est le souhaite que je formule ici aujourd’hui.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe