vendredi, février 3, 2023
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceLe Corps des pasdarans, un acteur majeur de l'économie malade de l'Iran

Le Corps des pasdarans, un acteur majeur de l’économie malade de l’Iran

Par Reza Shafa*

Première partie

CNRI – Le Corps de gardiens de la révolution iranien (le CGR) joue de nos jours un rôle important dans l’économie iranienne. Mahmoud Ahmadinejad, lui-même un ancien commandant du CGR, appartient à la faction Abadgaran nouvellement formée dans la hiérarchie des mollahs ; elle a raflé la mise au Majlis et elle est en passe de dominer l’économie du pays. Le CGR contrôle indirectement la branche exécutive et domine le système financier iranien. Avec l’appui de tout l’appareil de sécurité et le plein soutien des centres de pouvoir politiques dans la règle cléricale, le CGR est devenu un personnage puissant unique en Iran.

Les unités techniques du CGR et des Forces de sécurité de l’Etat (FSE) soutenues par de nombreux commandants à la retraite des deux forces ont été assignées à la soi-disant "la branche financière" du CGR. Des contrats lucratifs du gouvernement ont été attribués au CGR sans qu’il ait à en annoncer les énormes revenus à la Banque centrale.
 
A. Projets pétroliers et gaziers

– Mise en marche des phases 15 et 16 des champs gaziers de Pars  Sud

Le 28 juin 2006, le contrat de développement des phases 15 et 16 du Champ gazier de Pars Sud a été signé en présence du ministre du pétrole de l’époque avec le vice-commandant de la Garnison Khatam-ol-Anbia. Le but théorique est de produire 50 millions de tonnes métriques de gaz naturel raffiné par an. De plus on prévoit la production d’un million de tonnes d’éthanol et de 1.050.000 tonnes de gaz liquide également. Les forages en mer du même projet sont aussi monopolisés par la Garnison Khatam-ol-Anbia dans la ville d’Assaloyeh dans le sud-ouest.

La valeur originale du contrat a été évaluée à 2,95 milliards de $. Cependant, en ajoutant les coûts de développement offshores, cela se montera à 9,2 milliards de $. L’ancien PDG de la Pars Gas Company, Akbar Turkan, devisant sur la manière de trouver un budget assez considérable pour ce projet, a déclaré que "le président Ahmadinejad a ordonné à la Banque centrale de financer le projet en puisant dans les réserves en devises étrangères", a rapporté l’agence de presse d’Etat Fars le 5 mars 2006.

– Contrat juteux pour construire un gazoduc majeur

Le 7 juin 2007, un contrat majeur, de 3,1 milliards de $ a été signé pour construire une pipeline de 900 kilomètres depuis les villes du sud Assaloyeh et Bandar Abbas sur le Golfe Persique vers la province déshéritée du sud-est du Sistan et Baloutchistan. L’affaire s’est conclue entre l’Iranian National Oil Company et la garnison Khatam-ol-Anbia. L’ancien commandant du CGR, le Général Yahya Rahim Safavi et le ministre de pétrole étaient présents à la cérémonie de signature. 

– Découvertes de nouvelles ressources pétrolières et du gaz

Avec l’aide de sociétés chinoises, la Garnison Khatam-ol-Anbia a commencé la prospection de nouvelles ressources pétrolières et du gaz.  

B. Projets de Construction

Le CGR a construit depuis quelques temps des bunkers secrets à l’épreuve des bombes. Ces installations sont conçues pour dissimuler les missiles nouvellement fabriqués aussi bien que les projets nucléaires souterrains. Des sources pensent que le CGR est impliqué dans la construction d’abris à l’épreuve des missiles qu’il a fournis au Hezbollah au Liban.

– Le CGR et les projets utilitaires

Au milieu de l’été, le Ministère de l’Energie de l’Iran a attribué au CGR un contrat juteux pour développer les raccords d’eau et d’électricité aux villages iraniens éloignés. Paradoxalement il n’y avait pas d’autre concurrent que le CGR; il a gagné le contrat sans le problème. 
 
 *Reza Shafa est un expert des réseaux de renseignements du régime iranien, en Iran et à l’étranger. Il a mené des recherches poussées sur le VEVAK, les services secrets du CGR et la force Qods. Il contribue actuellement au site du CNRI.

   

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe