jeudi, décembre 8, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceLe Congrès des Etats-Unis se tient à vos côtés dans la lutte...

Le Congrès des Etats-Unis se tient à vos côtés dans la lutte pour la démocratie en Iran – Bob Filner

CNRI – « le Congrès des Etats-Unis se tient à vos côtés dans la lutte pour la démocratie. Et nous demandons à notre Président de tendre la main de façon plus ouverte au peuple iranien et à son opposition démocratique et organisée, que vous représentez tous aujourd’hui, ainsi que Madame Radjavi et les 3400 courageux résidents du camp d’Achraf. Nous demandons que l’OMPI soit radiée de la liste terroriste du Département d’Etat. Cela se fera. La loi et les faits sont de notre côté », a déclaré Bob Filner à Villepinte près de Paris le 18 juin.

Ce membre de la Chambre des Représentants des Etats-Unis s’exprimait lors du plus grand rassemblement d’Iraniens jamais organisé à l’étranger. Les Iraniens et les partisans de la Résistance avaient afflué de toute l’Europe par centaines d’autobus, en train ou en voiture, et par avion d’Amérique du Nord, du Moyen-Orient et d’Australie.

Des centaines de personnalités politiques et sociales internationales, des dizaines de délégations parlementaires, de hauts dignitaires notamment américains, entouraient Maryam Radjavi, présidente élue de la résistance iranienne. Ce meeting monstre appelait à la protection d’Achraf et apportait un soutien massif à la Résistance iranienne.

Voici le texte de l’intervention chaudement applaudie de Bob Filner :

Mme Radjavi, je vous transmets les salutations et le soutien du Congrès des Etats-Unis, les prières et les engagements envers les courageux résidents d’Achraf. Nous sommes avec vous. Et alors que nous célébrons le 30ème anniversaire du début de la Résistance à la tyrannie religieuse au pouvoir en Iran, tout le Moyen-Orient et certains endroits en Afrique du Nord sont en proie à la révolte. Jeunes et vieux, hommes et femmes, se sont soulevés contre les dictatures vielles de plusieurs décennies qui refusent à la population des ces pays leurs libertés et leurs droits fondamentaux. Oui, le vent d’un nouveau printemps, d’un printemps de liberté, de démocratie, des droits de l’homme et de tolérance souffle actuellement.

Bien sûr, ce qui est devenu le Printemps arabe a commencé il y a deux ans au moment où des millions d’Iraniens de toutes les couches sociales sont descendus dans les rues de votre pays pour rejeter la dictature religieuse et réclamer la liberté. Aujourd’hui encore, nous gardons en mémoire le visage d’une femme courageuse, Neda. Et tandis que les despotes de Téhéran utilisent lourdement la répression pour étouffer les manifestations, ils ne parviennent pas à éteindre le désir brûlant de liberté, et cette liberté arrivera en Iran et partout ailleurs dans le monde.

Je veux dire à chacun d’entre vous qui êtes rassemblés ici aujourd’hui et aux millions de personnes qui regardent en Iran et à travers notre monde les combattants de la liberté du camp d’Achraf, que le Congrès des Etats-Unis se tient à vos côtés dans la lutte pour la démocratie. Et nous demandons à notre Président de tendre la main de façon plus ouverte au peuple iranien et à son opposition démocratique et organisée, que vous représentez tous aujourd’hui, ainsi que Madame Radjavi et les 3400 courageux résidents du camp d’Achraf. Nous demandons particulièrement que l’OMPI soit radiée de la liste des organisations terroristes étrangères du Département d’Etat. Cela se fera. La loi et les faits sont de notre côté.

A la suite de la radiation de l’OMPI de la liste de la Grande-Bretagne et de l’Union européenne, et après que la justice française ait rejeté toutes les accusations de terrorisme forgées de toutes pièces contre votre mouvement il y a deux mois, il n’y a plus aucune raison pour que notre pays continue à maintenir cette désignation sans fondement et injustifiée de l’OMPI.

Le tribunal de Washington a parlé. Toute une série de responsables américains importants ont parlé. A la Chambre des Représentants, nous nous sommes exprimés. Il est temps de radier l’OMPI et cela se fera.
Permettez-moi d’adresser directement quelques mots à nos courageux amis d’Achraf : Nous avons assisté avec horreur au massacre commis par les forces irakiennes à Achraf en avril. Au même moment nous avons été frappés de stupeur en voyant votre courage et votre bravoure alors que les balles pleuvaient sur vous et aujourd’hui, comme tous les jours, nous nous tenons à vos côtés. Nous nous tenons avec vous à Achraf.

C’est épouvantable, c’est une erreur que le gouvernement Maliki il y a environ une semaine ait empêché une délégation américaine composée de mes collègues de visiter Achraf. Les Etats-Unis ne peuvent pas rester silencieux, ne peuvent pas rester les bras croisés jusqu’à ce qu’un autre massacre arrive à Achraf. Nous sommes responsables de ce qui se passe là-bas. Mme Radjavi a énoncé nos obligations internationales. Il nous faut donc éviter une autre tragédie. Le département d’Etat américain doit faire deux choses: Radier l’OMPI de la liste et assurer la protection du camp d’Achraf.

Je tiens donc à féliciter Madame Radjavi. Je tiens à féliciter les milliers de personnes qui sont ici. Nous allons réussir. Dans le mouvement des droits civils américains, nous disons : «Nous  vaincrons ». Je sais qu’en persan vous dites «Mitavan va bayad » (c’est possible et il le faut)
 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe