dimanche, novembre 27, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceLe Congrès du Peuple irakien condamne l’invasion de la cité d’Achraf

Le Congrès du Peuple irakien condamne l’invasion de la cité d’Achraf

Adnan Al-Doleimi (assis)Agence de presse irakienne, 14 août – Le Congrès du peuple irakien a publié un communiqué du Dr Adnan al-Doleimi qui condamne et dénonce l’invasion de la ville d'Achraf.

– Communiqué : Le docteur Adnan al-Doleimi, Président du Congrès du peuple irakien, condamne l’agression inhumaine contre les réfugiés sans armes résidant au camp d’Achraf et appelle le gouvernement irakien et les Etats-Unis à résoudre le problème des habitants d'Achraf dans les plus courts délais selon les normes reconnues des droits humains.

Les informations venant d’Achraf nous paraissent honteuses.  Nous ne nous attendions pas à ce que les massacres et les arrestations en Irak s’étendent à la cité d'Achraf, et nous jugeons impossible que des réfugiés politiques et des hôtes du peuple irakien soient victimes d'agression de la part des forces de l’Etat qui les héberge, au moyen de véhicules de type « Humwee », de pelleteuses et en ouvrant le feu sur eux.  Cette invasion a fait 9 morts, 500 blessés et 1000 personnes contusionnées.  Mais ce n’est pas tout, et 36 personnes sans armes ont été prises en otage alors qu’elles étaient blessées ; elles ont entamé une grève de la faim et nul ne sait ce qu’elles deviennent. Depuis le début de l’agression, les forces irakiennes empêchent l’arrivée des vivres dans le camp.

Au sein du Congrès du peuple irakien, nous appelons le gouvernement irakien et les Etats-Unis, qui s'étaient tous deux engagés à traiter le cas des membres de l'organisation des Moudjahidines du peuple d'Iran selon la loi internationale et les conventions de Genève, à respecter les points suivants :

Le retour immédiat de tous les détenus à la ville d’Achraf, alors qu’ils sont blessés, en grève de la faim et que leur condition physique se détériore. La levée du siège injuste d’Achraf et l’ouverture d’une enquête internationale sur les crimes commis durant l’agression.  Evidement, la protection des habitants sans armes d’Achraf revient aux organisations internationales.

L’Irak et le peuple irakien n’ont pas pris part à cet acte inhumain et ne l’accepteront jamais sous aucun prétexte ni aucune pression politique.

Le Congrès du peuple irakien

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe