mardi, décembre 6, 2022
AccueilActualitésActualités: NucléaireLe Congrès américain condamne l’Iran et demande des sanctions pour le nucléaire

Le Congrès américain condamne l’Iran et demande des sanctions pour le nucléaire

Le Congrès américain condamne l’Iran, et demande des sanctions pour le nucléaireVoice of America – La Chambre des Représentants américaine a approuvé à la majorité une résolution condamnant l’Iran pour son programme nucléaire. Le texte appelle aussi à des sanctions afin d’empêcher l’Iran d’acquérir des armes atomiques.

La résolution condamne l’Iran pour avoir violé ses obligations sous le traité de non-prolifération nucléaire, et d’autres obligations envers l’agence internationale d’énergie atomique.

Par un vote de 404 voix pour et une contre, la résolution appuie la décision de référer l’Iran au Conseil de Sécurité des Nations Unies, et exhorte les membres permanents du conseil, spécialement la Russie et la Chine d’apporter leur aide afin de résoudre rapidement cette crise.

La parlementaire Ileana Ros-Lehtinen a souligné une série d’actions prises par le gouvernement iranien qui avaient pour but d’induire en erreur la communauté internationale, et les commentaires provocants des chefs iraniens.

«L’Iran a annoncé qu’il fournirait la technologie nucléaire à d’autres Etats islamiques. Le ministre de la défense iranien a dit que c’était le droit absolu de l’Iran d’avoir accès à des armes nucléaires. Le ministre iranien a ouvertement exprimé son souhait de vouloir partager l’expertise nucléaire avec d’autres nations islamiques, » a-t-elle dit.

Les parlementaires américains ont dit que l’Iran avait perdu le droit de développer tous les aspects du cycle nucléaire, en particulier la conversion et l’enrichissement d’uranium et le traitement de la technologie liée au plutonium, et aussi les équipements et les facilités.

Le parlementaire démocrate Tom Lantos a mis en garde contre un Iran doté d’armes nucléaires et qui soutient le terrorisme : « Je demande à mes collègues d’imaginer cet Etat terroriste, équipé de l’arme atomique et en possession d’une grande quantité de matériaux militaires nucléaires. Même s’il le régime iranien ne met pas en vente ces matériaux, un Iran avec l’arme atomique terroriserait et déstabiliserait le Moyen-Orient. »

Le parlementaire démocrate Steny Hoyer a mis en lumière les déclarations anti israéliennes et anti américaines faites par le président iranien Mahmoud Ahmadinejad. « Nos inquiétudes ne font qu’augmenter avec les déclarations irresponsables et enflammées faites par le président iranien, qui espère, je cite, "un monde sans les Etats-Unis". C’est ça la nation qui est toute proche d’obtenir des armes nucléaires. Le président iranien a aussi déclaré et je le cite vouloir « rayer Israël de la carte du monde»".

Le démocrate Ike Skelton a estimé qu’il fallait donner une chance de réussite à la diplomatie. «  Nous devons examiner tous les outils à notre disposition. Et nous devons être prudents de ne pas compliquer les choses par notre rhétorique et nos actions. Par exemple, nous devrions considérer des sanctions intelligentes qui viseraient le leadership iranien, éviter de blâmer la population et obtenir un grand soutien international », a-t-il dit.

La secrétaire d’Etat américaine Condoleezza Rice a dit à la commission des relations internationales du congrès jeudi que les sanctions devaient être faites de façon à ne pas toucher le peuple iranien. « Je pense que nous ne devrions pas sauter immédiatement sur une conclusion par rapport aux sanctions que nous considérons appropriées. Je pense que nous devrions regarder les effets sur la communauté internationale, mais aussi quels seraient les moyens les plus efficaces contre le régime iranien, qui je l’espère n’affecteraient pas le peuple iranien, avec qui nous ne sommes pas en conflit, » a t’elle dit.

Lors d’une autre séance du congrès jeudi, un parlementaire a demandé au Secrétaire à la Défense,  Donald Rumsfeld, et aux généraux si l’armée américaine était prête si l’option militaire était choisie.

Sans répondre directement au sujet de l’Iran, le chef d’état-major américain, le général Peter Pace, a dit que les préparations militaires de long terme prennent en considérations plusieurs conflits potentiels.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe