dimanche, janvier 29, 2023
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceLe comité norvégien pour un Iran libre appelle à une intervention contre...

Le comité norvégien pour un Iran libre appelle à une intervention contre une catastrophe à Achraf

Des résidents d'Achraf manifestant aux portes de la Cité contre l'incursion de la police irakienneCNRI – Le Comité norvégien des Amis d’un Iran Libre a appelé le 28 mai les États-Unis à intervenir pour protéger le camp d’Achraf en Irak, où des milliers d'exilés iraniens vivent depuis une vingtaine d’années. Le 28 mai les forces de police irakiennes ont fait une incursion soudaine dans la base d’Achraf en Irak, qui abrite quelque 3.400 membres, l’organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI) la principale opposition aux mollahs, à la suite de nouveaux appels de Téhéran à «mettre en œuvre des accords bilatéraux » pour expulser l’OMPI d’Irak.

Cette mesure répressive survient alors que l'armée irakienne assure la protection d’Achraf et que la police irakienne n’a nullement besoin d’entrer dans le camp.

Le Comité norvégien des Amis d’un Iran Libre (FOFI) estime que cette incursion est «illégale » et qu’il s’agit d’une « mesure de répression de la part du gouvernement irakien. Une fois de plus, elle fait écho à la demande du régime iranien pour rendre la vie "intolérable" aux résidents d’Achraf. »

« Il est évident que le gouvernement irakien refuse ou est incapable d'honorer ses obligations internationales vis-à-vis des résidents d'Achraf », déclare le comité norvégien dans sa lettre.
 
« Le Parlement européen a appelé le 24 avril le gouvernement irakien à honorer toutes les conventions internationales applicables aux résidents d’Achraf. Depuis le 28 février, le gouvernement n’a cessé de déclarer publiquement qu'il se conformerait aux traités internationaux applicables aux résidents d’Achraf. Mais le raid d’aujourd'hui a prouvé le contraire. »

« Il n'est pas surprenant que l'acte coïncide avec les demandes de Mahmoud Ahmadinejad et de Saïd Jalili, le secrétaire du Conseil suprême de sécurité nationale iranienne, au ministre irakien des Affaires étrangères de “mettre en œuvre l'accord bilatéral”, dans une réunion à Téhéran la semaine dernière. »

Le comité appelle les États-Unis à « intervenir pour stopper une catastrophe humanitaire en devenir au camp d’Achraf ».

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe