dimanche, janvier 29, 2023
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceLe changement de régime en Iran et l’Alternative

Le changement de régime en Iran et l’Alternative

changement en iran

L’attention internationale s’est tournée vers l’Iran lorsque Donald Trump a annoncé que les États-Unis se retiraient de l’accord nucléaire de 2015 avec l’Iran. Mais très peu de choses ont été dites par la communauté internationale concernant la volonté du peuple iranien qui est la première victime du régime iranien.

Lorsque les manifestations nationales en Iran ont eu lieu à la fin de l’année dernière, Trump a déclaré qu’il soutient le peuple contre le régime cruel qui spolie les richesses de la nation.

Dans son récent discours sur les raisons pour lesquelles il s’est retiré de l’accord, Trump a, une fois de plus, mentionné la population. Tout comme son nouveau Secrétaire d’État, Mike Pompeo, qui a reconnu la détresse du peuple iranien. Il a reconnu les raisons de sa protestation. Et son droit de protester.

Le Secrétaire d’État américain a également mentionné « l’argent du sang » que le régime des mollahs a reçu, soulignant qu’il a été dépensé dans l’ingérence à l’étranger. Il a également précisé que tout accord futur avec l’Iran doit obliger le régime à mettre fin à l’enrichissement de l’uranium et à donner aux inspecteurs nucléaires un accès libre à tous les sites.

Pompeo a également déclaré qu’il est impératif que l’Iran mette définitivement un terme à son soutien aux groupes terroristes dans la région, notamment au Yémen, au Liban et en Afghanistan.

La présidente élue du Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI), Maryam Radjavi, a déclaré que c’est un grand pas en avant que le peuple iranien jouisse d’une certaine reconnaissance. Elle a déclaré que la population résiste depuis près de quatre décennies contre la tyrannie et continuera à le faire jusqu’à ce que le régime soit finalement renversé. Le changement démocratique, a-t-elle dit, est la « seule solution » aux problèmes de l’Iran, mais aussi le seul moyen de progresser vers la résolution des conflits au Moyen-Orient.

Maryam Radjavi a déclaré : « La formation d’un front international contre la dictature religieuse et terroriste au pouvoir en Iran est nécessaire à l’établissement de la paix, de la sécurité et de la coexistence dans la région et dans le monde entier. »

Le chef du mouvement de Résistance a également souligné que l’accord nucléaire de 2015 a été très mal négocié et que le régime des mollahs a bénéficié de nombreuses concessions. En outre, l’accord a permis à l’Iran d’obtenir une énorme somme d’argent, en grande partie en espèces, qu’il a consacrée à des activités terroristes et au financement de milices et de groupes de mandataires.

À la fin de l’année dernière, le peuple iranien a, une fois de plus, exercé son droit de manifester et des millions de personnes sont descendues dans la rue pour faire entendre leur voix. Ils ont critiqué la corruption du régime des mollahs et ont exigé le régime à cesser ses ingérences dans les autres pays de la région. La population sait qu’il n’y a pas d’alternative au changement de régime et s’efforce, en risquant l’arrestation, la torture, l’emprisonnement et l’exécution, de s’offrir un meilleur avenir.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe