vendredi, février 3, 2023
AccueilActualitésActualités: EconomieLe Canada ferme son bureau des visas à Téhéran

Le Canada ferme son bureau des visas à Téhéran

Radio-Canada – 29.04.2012 – Le gouvernement canadien a annoncé la fermeture de son bureau des visas à Téhéran, en Iran, qui sera transféré à Ankara, en Turquie. Cette décision risque d’indisposer des milliers Iraniens qui souhaitent visiter, étudier ou travailler au Canada.

Le bureau des visas d’Ankara procédera dorénavant au traitement de toutes les demandes de résidence temporaire en provenance de l’Iran, de même que celles de la Turquie, de l’Azerbaïdjan, de la Géorgie et du Turkménistan.

Le bureau d’Ankara s’occupe déjà du traitement des demandes d’immigration pour l’Iran.

Dans un communiqué, le ministère fédéral de la Citoyenneté et de l’Immigration souligne qu’un tel transfert de services n’est pas « inhabituel » et que celui-ci en particulier était « prévu depuis un certain temps » par souci d’économie.

« [Citoyenneté et Immigration Canada] étudie de nouvelles façons de mener ses activités effectivement et efficacement », précise le communiqué.

Le Canada compte 120 000 citoyens d’origine iranienne, selon le recensement de 2006.

Nouvelles sanctions contre l’Iran

Cette fermeture survient quelques mois après l’annonce par Ottawa de nouvelles sanctions contre l’Iran, dont le programme nucléaire suscite des inquiétudes de la communauté internationale. Parmi les nouvelles mesures figurent l’interdiction des transactions financières avec l’Iran et l’élargissement et la modification de la liste des marchandises prohibées.

Les États-Unis et le Royaume-Uni ont également imposé dans les derniers mois des sanctions économiques contre Téhéran, notamment contre la Banque centrale iranienne.

En novembre dernier, le Royaume-Uni avait fermé son ambassade à Téhéran et rappelé ses diplomates au lendemain du saccage de son ambassade par plusieurs dizaines de manifestants islamistes radicaux.

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe