dimanche, novembre 27, 2022
AccueilActualitésActualités: FemmesLa répression des femmes en Iran reste à l'ordre du jour

La répression des femmes en Iran reste à l’ordre du jour

La répression des femmes en Iran reste à l’ordre du jourCNRI – Les autorités de la dictature religieuse ont tenu une réunion pour renforcer la répression des femmes à Téhéran, en présence du procureur de la capitale et du chef des forces de sécurité.

Dans cette réunion Saïd Mortazavi, procureur de Téhéran, s’en est pris aux tenues estivales.  « Sous prétexte de la chaleur en été, certaines femmes portent des vêtement incorrects dans les rues et les lieux publics, offusquant les sentiments religieux de la population. Nous voulons que les responsables des forces de sécurité qu’ils traitent comme il se doit ces femmes. »

 

Le général des gardiens de la révolution Tala’i, chef des forces de sécurité de Téhéran a annoncé de son côté la création de treize équipes spécialisées dans la répression des femmes et des jeunes. « Ces équipes spécialisées, a-t-il précisé, contrôleront les unités de production vestimentaires, les cafénet, les centres sportifs et d’éducation. »

Dans la province du Khorassan, le délégué aux affaires politique et sociales du gouvernorat a appelé lui aussi à renforcer la répression des femmes sous prétexte du non respect du code vestimentaire, visant particulièrement les employées de l’administration.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe