jeudi, février 9, 2023
AccueilActualitésActualités: Iran & MondeLa République des Maldives rejoint les Etats qui ont rompu leurs relations...

La République des Maldives rejoint les Etats qui ont rompu leurs relations diplomatiques avec le régime iranien

La République des Maldives rejoint les Etats qui ont rompu leurs relations diplomatiques avec le régime iranien

Le gouvernement des Maldives a annoncé le mardi 17 mai sa décision de rompre tous les liens diplomatiques avec l’Iran.

Le ministère des Affaires étrangères de la République des Maldives a publié un communiqué dans lequel il a annoncé sa décision de mettre fin à ses relations diplomatique avec l’Iran. Il a dit que les politiques du régime iranien constituent une menace pour la paix au Moyen-Orient et a ajouté: « La paix, la stabilité et la sécurité des Maldives est intrinsèquement liée à la sécurité du Moyen-Orient. »

L’Iran et les Maldives ont eu des relations diplomatiques bilatérales depuis 40 ans.

Le ministère des Affaires étrangères des Maldives a déclaré dans son communiqué : « Les Maldives appellent l’Iran à montrer davantage d’engagement et de résultats tangibles dans la mise en œuvre des recommandations de l’Organisation de la coopération islamique (OCI). »

Le Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI) a précisé que cette année plusieurs autres Etats ont rompu leurs relations avec le régime iranien.

L’Arabie Saoudite, le Soudan, le Bahreïn, la Somalie et le Djibouti ont rompu leurs relations avec le régime des mollahs en janvier de cette année, après que des manifestants en Iran ont attaqué deux bâtiments diplomatiques de l’Arabie saoudite dans ce pays.

Pour protester contre les ingérences du régime iranien dans les affaires intérieures des pays de la région, le Qatar et la Jordanie ont rappelé leurs ambassadeurs de Téhéran et les Emirats-Arabes-Unis ont réduit le niveau de leur représentation diplomatique en Iran.

Les pays membres de l’Organisation de la coopération islamique (OCI) réunis en avril dernier en Turquie ont appelé l’Iran à mettre en œuvre une politique de bon voisinage, de cesser d’interférer dans les affaires intérieures de ses voisins au Moyen-Orient et de résoudre ses différends avec les pays de la région de façon pacifique.

 

Lire aussi: 

Les Etats du Golfe et le Pakistan condamne la tentative du régime iranien de politiser le hajj