mercredi, février 8, 2023
AccueilActualitésActualités: LibertyLa présence d’une équipe de quatre agents iraniens lors de l’inspection des...

La présence d’une équipe de quatre agents iraniens lors de l’inspection des résidents d’Achraf et de leurs biens avant leur transfert vers le camp Liberty

Les États-Unis et l’ONU doivent contraindre l’Irak de mettre un terme à la présence des agents du régime iranien à Liberty et à Achraf

Selon une information digne de foi obtenue de l’intérieur de l’Iran, une équipe de quatre membres des Renseignements iraniens et la Force Qods à l’ambassade du régime à Bagdad, était présente lors des inspections des quatre groupes de résidents d’Achraf qui ont été transférés depuis février au camp Liberty.

Selon cette information troublante, transmise en détails à la Résistance iranienne, cette équipe était notamment présente ces derniers jours à Achraf au cours des inspections du quatrième contingent de résidents et de leurs biens. Participant activement aux fouilles, ils communiquaient des consigne pour durcir les inspections et empêcher le transfert de certains articles à la fois à l’ambassade du régime iranien à Bagdad et au Comité pour la fermeture d’Achraf au sein du bureau du premier ministre irakien et à la personne de Sadegh Mohamad-Kazem.

Cette équipe d’agents du régime iranien s’était installée à Achraf depuis quelques temps pour diriger les activités aux abords d’Achraf contre l’OMPI et guider les éléments du VEVAK qui se présentent comme des familles des résidents. Leurs activités consistent à chapeauter les opérations de propagande des mercenaires irakiens des mollahs devant Achraf. Pour ne pas être reconnu, ces derniers utilisent des pseudonymes et des lunettes fumées.

Avec l’amorce du transfert des résidents d’Achraf vers Liberty, ces agents ont accompagné Sadeh Mohamad-Kazem à Liberty et sont actuellement postés à proximité de son siège. Toutefois, à chaque transfert de résidents, ils se rendent à Achraf et retournent à Liberty à la fin des opérations.

Par ailleurs, dimanche, lors du transfert du quatrième contingent, plusieurs agents du VEVAK, qui sont installés depuis maintenant deux ans à Achraf en se présentant comme des familles des résidents, sont montés aux sommets des tours d’observation des forces irakiennes,  brandissant des pancartes outrageuses à l’encontre des résidents, tout en s’efforçant de les identifier. Devant les vives protestations des résidents face à cette connivence scandaleuse des forces irakiennes avec les agents du VEVAK, et cela en présence des représentants de la MANUI, l’officier  irakien a dû faire descendre les agents après un certain temps.

La présence des agents du VEVAK et de la force Qods aux abords d’Achraf et de Liberty, ainsi que leur participation aux inspections des résidents, constitue une violation flagrante du Protocole d’entente signé entre le gouvernement irakien et les Nations-Unies, ainsi que des conventions relatives aux réfugiés. Cela risque surtout de mettre en péril la sécurité des membres de l’OMPI et leurs familles en Iran.

La Résistance iranienne appelle donc le gouvernement américain et les Nations-Unies d’intervenir avec fermeté et insistance auprès du gouvernement irakien pour le contraindre de cesser ses actions tant illicites que criminelles, et mettre un terme à la présence des agents formels et informels du régime des mollahs aux abords d’Achraf et de Liberty.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 17 avril 2012