vendredi, janvier 27, 2023
AccueilActualitésActualités: SociétéLa messagerie Telegram réfute les propos du ministre iranien des Communications

La messagerie Telegram réfute les propos du ministre iranien des Communications

La messagerie Telegram réfute les propos du ministre iranien des Communications

CNRI – Les responsables de l’application de messagerie sécurisée «Telegram » a réfuté les propos du ministre iranien des Communications, Mahmoud Vaezi, au sujet du lancement de son service téléphonique en Iran. Ce dernier avait exigé que ce lancement obtienne préalablement l’approbation des opérateurs contrôlés par l’Etat en Iran.

« L’établissement de la communication vocale de Telegram doit dépendre des opérateurs de téléphonie mobile en Iran », avait déclaré Vaezi aux médias iraniens.

Telegram lui a répondu sur son site web : « Nous fournissons notre service vocal à travers le monde et, à notre avis, l’Iran n’est pas différent de tout autre pays du monde. » Ce service sera lancé en temps utile en Iran, a ajouté la société.

Les experts informatiques croient que le lancement de services vocaux gratuits de Telegram en Europe, aux États-Unis et en Asie ne nécessitent pas de négociations entre Telegram et le régime des mollahs, et techniquement parlant, la connexion vocale dans des applications telles que Telegram n’a rien à voir avec les systèmes d’exploitation des téléphones portables.

 

Lire aussi: 

Le régime craint l’impact du cyberespace sur le prochain scrutin présidentiel en Iran

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe