lundi, novembre 28, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceLa majorité des députés italiens soutiennent le plan de Maryam Radjavi pour...

La majorité des députés italiens soutiennent le plan de Maryam Radjavi pour l’avenir de l’Iran

La majorité des députés italiens soutiennent le plan de Maryam Radjavi pour l'avenir de l'Iran

CNRI – Une majorité de législateurs italiens ont annoncé leur soutien aux objectifs de la Résistance iranienne et le plan en 10 points de la présidente de l’opposition iranienne, Maryam Radjavi, pour un Iran libre.

Plus de 300 membres de la Chambre des députés (Camera dei Deputati), la chambre basse du Parlement italien, ont signé une déclaration demandant au gouvernement italien, les États membres de l’Union européenne, les États-Unis et le Conseil de sécurité des Nations Unies de « fortement condamner » les exécutions et d’autres violations flagrantes des droits de l’homme par le régime iranien et de « garantir » la sécurité des membres du principal groupe d’opposition iranienne des moudjahidines du peuple d’Iran (OMPI ou MEK) qui sont actuellement dans le camp Liberty en Irak.

Les législateurs italiens ont en outre appelé à l’expulsion des gardiens de la révolution du régime iranien et d’autres mercenaires des pays de la région, en particulier en Syrie et en Irak. Le texte a averti que l’ingérence du régime iranien en Syrie a atteint un « niveau sans précédent » et que ses forces massacraient continuellement le peuple syrien. Le texte ajoute : « Les actions du régime iranien dans la région ont donné la plus grande assistance et ouvert la voie à la montée de Daech (ou État islamique). »

La déclaration a également appelé les « dirigeants de l’UE, des États-Unis et du monde entier à soutenir le plan en 10 points de Maryam Radjavi pour l’avenir de l’Iran qui vise l’établissement d’une république laïque avec des élections libres, l’égalité des sexes dans tous les domaines, l’interdiction de toute discrimination, l’abolition de la peine de mort, et la coexistence pacifique avec les pays de la région et du monde. »

Parmi les 319 signataires de la déclaration, qui a été dévoilée plus tôt ce mois-ci, 11 sont des ministres adjoints, neuf membres du comité de direction parlementaire, cinq présidents des comités, 19 comités vice-présidents et plusieurs anciens ministres.

 

Lire aussi: 

270 députés européens appellent l’UE à conditionner la poursuite des relations avec l’Iran à un arrêt des exécutions

Les spécialistes de droits de l’ONU: les arrestations et lourdes amendes pour l’expression artistique en Iran sont « inacceptables »

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe