lundi, décembre 5, 2022
AccueilActualitésActualités: AchrafUn juge espagnol veut interroger le premier ministre irakien sur des crimes

Un juge espagnol veut interroger le premier ministre irakien sur des crimes

The Associated Press, Madrid, 14 juillet – Un juge espagnol veut interroger le premier ministre irakien et trois officiers de l’armée irakienne dans le cadre d’une enquête sur les meurtres d’Iraniens exilés en Irak. Le juge Fernando Andreu a déclaré cette semaine qu’il voulait interroger ces quatre personnes, dans la mesure où il étend son enquête sur les meurtres de 11 Iraniens exilés vivant à Achraf en Irak en 2009 aux meurtres de 35 autres personnes le 8 avril dernier. 

Il a convoqué les trois officiers à la cour nationale le 3 octobre et déclaré qu’il convoquera le premier ministre Nouri al-Maliki lorsque son immunité de premier ministre expirera à la fin de son mandat.

Le principe de justice universelle de l’Espagne l’autorise à poursuivre des crimes graves commis dans d’autres pays sous certaines conditions, comme lorsque le pays où le crime est censé avoir eu lieu ne mène pas d’enquête à ce sujet.

Maryam Radjavi, dirigeante du groupe en exil de la Résistance iranienne, a dit que le gouvernement irakien traque les résidents de la Cité d’Achraf 24/24H avec le bruit de haut-parleurs. Elle a exhorté les Etats-Unis à reprendre le contrôle du camp aux forces irakiennes « , afin d’éviter un autre massacre. »

« Maliki doit maintenant mettre un terme au blocus d’Achraf et toutes les mesures de répression contre Achraf doivent cesser », a-t-elle dit dans un communiqué.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe