mardi, novembre 29, 2022
AccueilActualitésActualités: FemmesLa désobéissance en ce qui concerne le port du foulard islamique est...

La désobéissance en ce qui concerne le port du foulard islamique est considérée comme un délit passible d’amende, et même de coups de fouet.

Iran : avec la chaleur, le contrôle du port du foulard islamique s’intensifie
AFP – 30 mai 2012 – La police a procédé à la fermeture de 80 stands à la 19e Foire internationale agroalimentaire de Téhéran. La raison : il y avait à l’intérieur de ces quelques stands des femmes qui ne portaient pas assez rigoureusement le foulard islamique.

La 19e Foire internationale agroalimentaire, qui s’est tenue du 27 au 30 mai à Téhéran en Iran, a été interrompue par la venue de la police qui a fermé 80 stands sur les 700 présents, à cause de la présence à l’intérieur de femmes qui ne respectaient pas assez rigoureusement le port du foulard.

L’information a été relayée par les chefs de la police, qui ont par ailleurs assuré qu’avant cette fermeture, les responsables des stands concernés avaient déjà reçu un avertissement qu’ils n’avaient pas pris au sérieux.

La désobéissance en ce qui concerne le port du foulard islamique est considérée comme un délit passible d’amende, et même de coups de fouet. En effet, quand les chaleurs de l’été commencent, les Iraniennes peuvent être incitées à porter des habits plus légers, et c’est pourquoi la police intensifie ses opérations visant à contrôler « les femmes mal voilées ».

Par ailleurs, ces missions comprennent aussi le contrôle des véhicules et des lieux publics les plus fréquentés. Quant aux hommes, la police a aussi lancé une campagne de surveillance des magasins vendant des cravates, considérées par la réglementation comme un symbole de la culture occidentale.

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe