mercredi, novembre 30, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran & MondeLa crise au sein du Hezbollah libanais et la baisse des revenus...

La crise au sein du Hezbollah libanais et la baisse des revenus pétroliers de l’Iran

CNRI – Les spécialistes du Hezbollah libanais (un groupe paramilitaire lié à la force Qods du régime iranien) parlent d’une crise « catastrophique » au sein de ce groupe. Cette crise serait provoquée par la baisse des revenus pétroliers de l’Iran.

Un rapport publié le lundi 5 janvier par « Yahoo News » précise : « Le Hezbollah, un groupe paramilitaire chiite, est confronté à un nouvel ennemi : la diète financière ».

Selon des sources diplomatiques et d’autres sources basées à Beyrouth, alors que le régime iranien est désormais obligé de serrer la ceinture, le Hezbollah libanais a été contraint de réduire le salaire de son personnel et de réduire aussi les sommes qu’il verse à ses alliés politiques au Liban.

Mme Randa Slim –spécialiste du Hezbollah et directrice d’études à « Middle East Institute » basé à Washington – affirme : « L’Iran – qui fournit une assistance militaire considérable pour sauver le régime syrien et qui par ailleurs mène des opérations contre Daech en Irak – a été obligé de réduire ses aides financières au Hezbollah, d’autant plus que les revenus pétroliers de l’Iran sont à la baisse, à cause de la baisse du prix de pétrole, mais aussi à cause des sanctions internationales. »

D’après les estimations des analystes, durant les dix dernières années, les aides financières versées par le régime iranien au Hezbollah libanais ont été entre 60 à 200 millions de dollars par an.

Selon des sources proches du Hezbollah, le salaire de certains cadre de ce groupe a été réduit de moitié et les sommes versées aux alliés politiques non chiites de ce groupe ont été également réduit de façon considérable. A titre d’exemple, le salaire d’un ancien officier haut gradé de l’armée libanaise qui est actuellement à la tête d’un groupe politique allié de Hezbollah a été réduit de 60.000 euros à 15.000 euros.

Un homme politique libanais qui est bien informé sur les récentes difficultés financières du Hezbollah a affirmé : « au sein du Hezbollah, tout est en train d’imploser et ce groupe est actuellement confronté à une crise majeure ».

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe