jeudi, janvier 26, 2023
AccueilActualitésActualités: Terrorisme & intégrismeLa cargaison d'armes iraniennes découvertes en Turquie, étaient destinées aux milices libanaises

La cargaison d’armes iraniennes découvertes en Turquie, étaient destinées aux milices libanaises

CNRI – Sur la base de rapports venant de l’intérieur du régime, la cargaison d’armes récemment découverte en Turquie était envoyée par l’Iran à la milice Fatah Al-Islam au Liban pour saper le gouvernement légal libanais.

Le 29 mai, un train venant d’Iran à destination de la Syrie, a déraillé en Turquie. L’armée turque a découvert des armes et les missiles cachés de manière professionnelle dans le train pour être passés clandestinement en Syrie.

Selon les sources internes du régime, un agent de la force Qods nommé Aljouri était supposé recevoir les armes en Syrie pour les envoyer au Hezbollah et à la milice du Fatah Al-Islam au Liban. Fatah Al-Islam est le groupe qui se bat actuellement contre le gouvernement libanais dans le camp de Nahr el-Bared.

Le dirigeant de ce groupe soutenu par le régime iranien est un homme nommé Shaker Al-Abbasi. Sur la base d’ordres donnés par la force terroriste Qods du corps des gardiens de la révolution d’Iran (le CGR), ce groupe a récemment augmenté ses activités terroristes au Liban comme notamment :

– Une attaque armée contre la banque Albahr Almotevaset de Tripoli et vol de 125.000 dollars.
– Infiltrer les environs de Tripoli dans le nord du Liban et déploiement de milices dans les secteurs résidentiels.
– Attaque des forces armées libanaises.

Il est donc clair que les combats qui se déroulent actuellement au Liban et qui ont entraîné des morts, des blessés et un exode, sont alimentés par le régime iranien qui cherche à créer de nouvelles crises.
 
 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe