lundi, novembre 28, 2022
AccueilActualitésActualités: Femmes« Vous luttez avec une obstination et une ténacité sans faille »,...

« Vous luttez avec une obstination et une ténacité sans faille », Anissa Boumediene

Anissa BoumedieneCNRI – « Madame la Présidente, Maryam Radjavi, vous qui luttez avec une obstination et une ténacité sans faille, vous qui luttez avec détermination et courage, vous ne doutez pas qu’au bout du tunnel, il y a toujours la lumière, même si elle met bien souvent du temps à se manifester », a déclaré Anissa Boumediene, ancienne première Dame d’Algérie. Cette juriste et écrivain s’exprimait le 5 mars dans une réunion à Auvers-sur-Oise, à l’occasion de la Journée internationale de la femme. Plusieurs militantes et personnalités d’Europe, d’Asie et d’Amérique étaient réunies autour de Maryam Radjavi présidente élue de la Résistance iranienne.

Voici des extraits de l’intervention d’Anissa Boumediene:

Mesdames et chères sœurs, aujourd’hui nous célébrons avec quelques jours d’avance la fête internationale de la femme comme nous l’avons toujours célébrée fidèlement et avec vous par le passé.

Mais permettez-moi d’abord, Mme la présidente de vous adresser un hommage particulier au nom de toutes les femmes qui dans le monde combattent pour un monde plus juste, un monde où le mot liberté revêt une signification pleine et entière, un monde où les mots de droit, de paix et de démocratie, ne seront plus galvaudés à tort et à travers sans s’appliquer à une réalité papable, concrète.

Oui, madame la présidente, vous qui luttez avec une obstination et une ténacité sans faille, vous qui luttez avec détermination et courage, vous ne doutez pas qu’au bout du tunnel, il y a toujours la lumière, même si elle met bien souvent du temps à se manifester. Vous êtes le porte-parole de tous les combattants et combattantes de l’ombre, dont la douleur immense, est muette, car la dignité commande qu’on n’affiche jamais ses moments de fatigue, de doute et de lassitude, pour ne pas décourager les autres. Mais le vrai courage qui est là, inébranlable et résistant à tous les coups de boutoirs de la vie, reprend vite le dessus et balaye toutes les incertitudes.

Je ne peux effacer de ma mémoire, Mme la présidente, les images de ces films projetés, où l’on voyait de jeunes iraniens se balancer au bout d’une corde qui était attachée à une grue et qui montait lentement parce qu’il fallait qu’ils meurent dans la souffrance la plus effroyable. Je ne peux oublier la lecture du code civil iranien, où parlant de la lapidation, il précise la taille des pierres qui devait servir à lapider parce qu’elles ne devaient pas être trop grosses, la victime serait morte d’un seul coup, ou trop petite parce qu’elle ne mourait pas.

Je puis affirmer qu’en tant qu’avocate et spécialiste de l’islam, ni le Coran, ni la Sunna, ni les Hadith, n’offrent de si macabres précisions. L’islam bien compris est une religion de tolérance et de paix. Il est dit dans le Coran : pas de contrainte en religion. Ces personnes qui prétendent se revendiquer de l’islam, salissent l’image de l’islam et n’ont rien à voir avec l’islam.

J’ai aussi une pensée émue pour les combattantes d’Achraf, qui montrent toujours un très grand courage. Je sais que, pour l’avoir expérimenté, que la femme qui est la moitié de l’humanité, sans sa volonté les combats ne réussissent jamais. Et c’est parce qu’elles participent justement au combat, nous en avons eu la preuve dans la résistance algérienne dans la guerre d’Algérie, qui a commencé en 1954 jusqu’en 62. Nous avons eu un autre exemple dans les femmes algériennes qui résistaient au terrorisme, parce que nous n’oublions pas non plus que les maquis terroristes algérien ont été alimentés par la république islamique d’Iran et que ces gens-là ces terroristes, ont massacré des villages entiers de gens qi étaient de la même nationalité, des gens de la même religion et dont les enfants étaient massacrés de manière ignoble. Cela nous ne pouvons pas nous l’oublier, parce que nous en avons fait l’expérience.

Et c’est pour cela que nous souhaitons que ce régime iranien actuel qui nous a fait tant de mal, soit balayé. Que ce pays nous donne un exemple de démocratie. Parce que je suis persuadée que cela aura un impact extraordinaire dans la région.

Alors souhaitons que ce XXIe siècle soit plus intelligent. Que les gouvernants comprennent que finalement le meilleur calcul c’est celui qui prône la paix dans le monde, l’égalité des chances pour tous, le droit pour chacun de vivre dans une patrie. Ce sont les calculs à logs termes qui apportent la paix et le bonheur des citoyens et non pas leur malheur.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe