samedi, février 4, 2023
AccueilActualitésActualités: Iran Résistance« Seule la démocratie est une voie possible pour l’Iran » -...

« Seule la démocratie est une voie possible pour l’Iran » – sénateur Philippe Dallier

Philippe DallierCNRI – « Je suis à vos côtés pour faire vivre la démocratie en Iran et partout dans le monde. La flamme de la résistance iranienne ne doit pas s’éteindre et ne s’éteindra pas.  Et seule la démocratie est une voie possible pour le peuple iranien », a déclaré Philippe Dallier à Villepinte le 28 juin.

 

Le sénateur de la Seine St Denis s’exprimait devant 70.000 Iraniens et une multitude de parlementaires et de personnalités d’Europe, d’Amérique du Nord, d’Australie et du Moyen-Orient. Tous étaient venus exprimer leur soutien à Maryam Radjavi, présidente élue de la Résistance iranienne et pour réclamer le retrait des Moudjahidine du peuple d’Iran de la liste du terrorisme de l’Union européenne, d’autant plus que la Grande-Bretagne vient de les radier de sa liste noire.

Voici l’intervention, très applaudie, de Philippe Dallier :

Je suis un sénateur de la République française qui s’est engagé il y a quelques jours et qui a signé l’appel des parlementaires pour un Iran libre et démocratique.

Je l’ai fait parce que toute l’histoire de mon pays, l’histoire de la France, m’a montré que le combat pour la liberté et pour la démocratie est un combat difficile, long, et qui demande une volonté acharnée et je sais qu’au XXe siècle il y a Winston Churchill en Angleterre, il y a le général de Gaulle en France et il y a le Pape Jean-Paul II.  De ces trois grands hommes politiques, j’ai retenu des leçons et surtout des formules.

Winston Churchill disait : « La démocratie est le pire des systèmes politiques mais à l’exception de tous les autres. » Le général de Gaulle, au pire moment de l’histoire de France lorsqu’elle venait d’être défaite et battue par les nazis, le général de Gaulle s’est levé et a dit : « la flamme de la résistance française ne doit pas s’éteindre et ne s’éteindra pas. » Et le Pape Jean-Paul II, au XXe siècle bien des années plus tard, nous a dit « n’ayons pas peur, n’ayez pas peur ».

Alors aujourd’hui je viens vous dire que je suis à vos côtés pour faire vivre la démocratie en Iran et partout dans le monde. La flamme de la résistance iranienne ne doit pas s’éteindre et ne s’éteindra pas. Et seule la démocratie est une voie possible pour le peuple iranien. Alors n’ayons pas peur et engageons-nous pour un Iran libre et démocratique. Vive l’Iran libre et démocratique.