lundi, janvier 30, 2023
AccueilActualitésActualités: Iran Résistance« L’engagement de l’ensemble de notre pays aux côtés de la Résistance...

« L’engagement de l’ensemble de notre pays aux côtés de la Résistance pour un Iran démocratique » – Emile Blessig

CNRI – « Nous avons tous signé un appel en vue de la fin du blocus de la cité d’Achraf, la reconnaissance des droits de ses habitants, la prise en charge des malades qui risquent de mourir à cause des restrictions imposées parles forces irakiennes et les agents iraniens », a déclaré Emile Blessig, député-maire de Saverne, le 24 novembre à la mairie du 1er arrondissement de Paris.

Il était le modérateur d’une conférence de presse durant laquelle Maryam Radjavi, présidente élue de la Résistance iranienne, a reçu une déclaration de soutien de 5000 maires de France appellant à lever le blocus d’Achraf, cité abritant 3400 membres de l’OMPI en Irak et assiégée à la demande des mollahs de Téhéran.

Voici des extraits de son intervention :

Merci de nous accueillir dans cette mairie symbolique de Paris à l’occasion de cette remis de la déclaration signée par 5000 maires à Mme Maryam Radjavi, présidente du Conseil national de la Résistance iranienne. Je crois que ceci permet de donner une image la plus large possible de l’engagement de l’ensemble de notre pays aux côtés de la Résistance pour un Iran démocratique.

J’ai l’honneur de succéder dans ses fonctions à un grand ami de la résistance iranienne, Adrien Zeller qui a disparu l’année dernière, qui avait organisé à Strasbourg bon nombre de réunions et c’est la raison pour laquelle j’ai été très honoré de participer à cette réunion et d’occuper la fonction de modérateur.

Nous sommes réunis aujourd’hui en faveur d’un Iran démocratique, particulièrement aujourd’hui ce qui nous réunit c’est la situation des habitants de la ville d’Achraf, et nous avons tous signé un appel en vue de la fin du blocus de la cité d’Achraf, la reconnaissance des droits de ses habitants, la prise en charge des malades qui risquent de mourir à cause des restrictions imposées parles forces irakiennes et les agents iraniens.

Notre appel n’est pas un appel isolé. En premier lieu nous sommes 5000. Mais la démarche s’inscrit dans une démarche plus large et d’abord internationale. En premier lieu l’appel des maires s’inscrit dans le prolongement de la résolution du 24 avril 2009 du parlement européen sur la situation humanitaire de la cité d’Achraf en Irak, qui abrite 3400 opposants dont 1000 femmes, et ceci me parait particulièrement important, qui bénéficient du statut de « personnes protégées » en vertu de la 4e convention de Genève.

En dehors du parlement européen, l’appel prend en compte la déclaration de 3500 parlementaires des deux côtés de l’atlantique, en Europe et aux Etats-Unis qui ont déclaré leur soutien aux Achrafiens, soulignant la nécessité de leur garantir la protection de l’ONU et des forces  américaines. Ces deux points sont importants dans la mesure où nous nous plaçons dans le cadre de la protection de la 4e convention de Genève et qu’il y a eu des engagements précis qui doivent être tenus et dont nous sommes légitimes à réclamer l’application sur le plan international.

Cet appel en vue de la solidarité pour Achraf, a connu aussi un retentissement en France : 325 députés, 140 sénateurs, 13 présidents de région et 40 présidents de conseils généraux, se sont également engagés aux côtés des maires en vue de cette cause.

Alors permettez-moi de citer les régions qui se sont engagées : Champagne-Ardenne, Lorraine, Alsace, Basse-Normandie, Centre, Bourgogne, Franche-Comté, Rhône-Alpes, Auvergne- Limousin, Aquitaine, Midi-Pyrénées et Guadeloupe. Vous noterez que les engagements recouvrent très largement l’ensemble de notre pays. Cela illustre un attachement à des valeurs fondamentales françaises, et la France a été et doit rester un fer de lance dans la défense de ces valeurs démocratiques.

Donc aujourd’hui c’est l’ensemble des maires, 5000, ce qui représente une proportion extrêmement importante de nos communes qui se joignent à cette démarche pour soutenir les aspirations démocratiques du peuple iranien symbolisées par la population de la ville d’Achraf qui dans le contexte géopolitique actuel délicat, et c’est un euphémisme, de l’Irak doit  pouvoir bénéficier de la protection internationale sous l’égide de l’ONU. Voilà l’objectif de notre démarche et de cet appel.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe