mercredi, décembre 7, 2022
AccueilActualitésActualités: EconomieL’Iran en queue des pays transparents dans la lutte contre la corruption

L’Iran en queue des pays transparents dans la lutte contre la corruption

CNRI – Dans le dernier rapport de « Transparency International » publié le 3 décembre, la note de l’Iran en matière de lutte contre la corruption de l’appareil d’Etat est de 25 sur 100. Dans le palmarès des pays dressés en ordre croissant de niveau de corruption, l’Iran occupe le 144e rang sur 177. Par rapport à l’année dernière, l’Iran a été rétrogradé de 11 places.

Dans le palmarès annuel de « Transparency International » publié en 2012, l’Iran avait obtenu une note de 28 sur 100 et occupait le 133e rang sur 176. Entre 2011 et 2012, l’Iran avait déjà été rétrogradé de 13 places. Dans le palmarès de 2003, l’Iran était à la 78e place.

Le classement des pays dans ce palmarès se fait selon plusieurs critères : la pratique de pots-de-vin dans les services publics, les possibilités d’obtenir des postes gouvernementaux par le biais de la corruption, le niveau de corruption de l’appareil judiciaire…

 

Dans le dernier rapport de « Transparency International », l’Afghanistan, la Corée du nord et la Somalie sont considérés comme les Etats les plus corrompus, le Danemark et la Nouvelle Zélande ont été considérés comme les moins corrompus.

« Transparency International » est une organisation non gouvernementale, créée en 1993, dont le siège se trouve à Berlin. Cette ONG publie chaque année un rapport où les pays étudiés sont classés dans l’ordre croissant de niveau de corruption de l’appareil d’Etat.
 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe