mercredi, décembre 7, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceL'interprétation en Iran des œuvres d'un compositeur membre du CNRI suscite l'ire...

L’interprétation en Iran des œuvres d’un compositeur membre du CNRI suscite l’ire des autorités

CNRI – L’interprétation des œuvres du compositeur iranien Emad Ram dans une salle de concert à Téhéran, a suscité la colère des mollahs. Le grand artiste iranien, décédé en 2003 en Allemagne, était membre du Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI), coalition de l’opposition.

 

Les 3 et 4 septembre 2014 ses œuvres ont été interprétées dans une salle de concert à Téhéran.

L’Agence de presse officielle Tasnim, affiliée aux pasdaran, s’est attaqué vigoureusement aux responsables concernés qui n’ont pas su identifier et interdire la présentation des pièces de l’auteur d’œuvres classiques et modernes persanes. Elle a notamment épinglé le ministère de la Guidance islamique (responsable de la censure en Iran) pour son incompétence.  » Les responsables de ce ministère sont en état de léthargie », a-t-elle souligné.

Tasnim écrit: « Qui est Emad Ram? C’est un chanteur et musicien iranien qui après la révolution de 1979 n’a pas hésité à s’en prendre à la République islamique, à l’Imam et aux fondements idéologiques de l’islam révolutionnaire. En 1995 il est devenu membre de l’organisation des moudjahidine du peuple et jusqu’à sa mort il a continué à soutenir les actions de ce groupuscule ».

Tasnim ajoute:  » Emad Ram a composé des pièces de musique à la gloire des membres de ce groupe, tués au cours de leur confrontation avec l’État. »

Au lendemain de la dépêche de Tasnim, le ministère de la Guidance a annoncé la suspension de la présentation des pièces de Ram à Téhéran.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe