lundi, novembre 28, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceL’ex-MAE d’Islande, Jon Baldvin, invoque Nelson Mandela au rassemblement de la Résistance...

L’ex-MAE d’Islande, Jon Baldvin, invoque Nelson Mandela au rassemblement de la Résistance iranienne

L’ex-MAE d’Islande, Jon Baldvin, invoque Nelson Mandela au rassemblement de la Résistance iranienne

CNRI – L’ancien ministre des affaires étrangères d’Islande, Jon Baldvin Hannibalson, est intervenu au grand rassemblement pour un Iran libre qui s’est tenu au Bourget le 9 juillet dernier, en représentation des 5 pays de Scandinavie. Aux côtés de la Résistance iranienne et de sa présidente Maryam Radjavi, il a invoqué l’exemple de Nelson Mandela pour parler de la lutte contre l’oppression.

Les participants à l’évènement étaient rassemblés pour dire non à la dictature intégriste des mollahs dans l’optique d’un Iran libre et démocratique. Mme Radjavi a appelé à un changement de régime en Iran, soutenue par d’autres centaines de personnalités politiques et religieuses européennes, américaines et du Moyen-Orient.

Le politique islandais Jon Baldvin Hanniblason s’est exprimé en ces mots :

« Quel jour mémorable nous venons de vivre. Je viens d’Islande et je représente les 5 pays de Scandinavie. Si quelqu’un personnifie la liberté dans ce monde c’est Nelson Mandela. Ils l’ont emprisonné pendant 27 ans dans une forteresse sur une île et ils pensaient avoir supprimé le mouvement de libération de l’Afrique du sud et ils avaient tout de leur côté, ils avaient l’apartheid, l’armée, le pouvoir, les services secrets et leurs salles de tortures pour continuer leur politique inhumaine de l’Apartheid, mais ils ont perdu.

Quand Mandela a été libéré, son premier voyage a l’étranger a été en Scandinavie pour remercier les ministres des Affaires étrangères des cinq pays et c’est le merci le plus ferme et le plus respectable que j’ai jamais entendu de la part d’un grand homme. Ce qui est important, a-t-il dit, ce n’est pas le mal de ceux qui sont néfastes, mais la passivité et le silence des bienfaisants. Je suis là, a-t-il dit pour vous remercier parce que lorsque nous étions dans les jours sombres, seuls et sans espoir, les pays nordiques nous ont silencieusement, secrètement et de manière persistante soutenus quand les leaders occidentaux me qualifiaient de communiste et de terroriste.

Souvenez-vous, a-t-il dit, tout régime répressif peut survivre tant qu’il peut instiller la peur dans les opprimés. Mais quand nous réussissons à conquérir la peur qui est en nous, nous sommes sur le chemin de la victoire. Et c’est ce qui est arrivé en Afrique du sud.

Il est donc important d’apporter soutien et solidarité à ceux qui sont opprimés.

Le discours de Maryam Radjavi était magnifique, était concentré, était sérieux, était honnête était véridique et on doit en tirer des conclusions. Je l’ai vue rendre hommage au Dr Mossadegh, c’était le début de la terrible histoire que nous vivons aujourd’hui. »

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe