vendredi, février 3, 2023
AccueilActualitésActualités: EconomieL’effondrement par effet domino des banques iraniennes

L’effondrement par effet domino des banques iraniennes

L’effondrement par effet domino des banques iraniennes

CNRI – Le 8 mars 2016. À la fin de la journée de bourse, à la Bourse de Téhéran, l’action de la banque iranienne « Mellat » a chuté de 45 pourcent, et la probabilité de faillite de la Banque « Sarmayeh » a été renforcée. La valeur des autres banques iraniennes diminue également avec une forte inclinaison.

Selon le site officiel « Entekhab » le 8 mars, à la fin de la journée de bourse, le mercredi 8 mars 2016, la bourse a chuté de 514 points et est tombé à 76285 points. Les industries de cuivre iraniennes avec 73 points, Shabriz (raffinerie de pétrole de Tabriz) avec 69 points, Webmellat (Banque Mellat) avec 60 points ont eu les effets les plus négatifs sur la chute de l’indice boursier.

À la fin de la journée de bourse d’aujourd’hui, dans le groupe bancaire et d’assurance, une série de chute des prix a continué dans la plupart des banques. À cet égard, en raison de la baisse continue de la valeur de Webmellat (Banque Mellat), les actionnaires de la Banque ont vendu 61 millions d’actions. Ce qui a indiqué la chute de plus de 45 pourcent de la valeur de la part de la banque depuis juillet de l’année dernière.

Sur le marché boursier, lorsque la valeur d’une société diminue, ses actionnaires commencent à vendre leurs actions et à former une « ligne de vente ». En revanche, lorsque la valeur de l’action d’une entreprise augmente, les actionnaires sont encouragés à acheter et à constituer une « ligne d’achat ».

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe