mercredi, décembre 7, 2022

« Coopérer avec l’Iran »

Philip Bushill-Matthews, député européenCNRI – Ce qui suit est la lettre de l’eurodéputé conservateur de Bruxelles, Philip Bushill-Matthews, dans laquelle il donne son point de vue sur le régime iranien et son principal groupe d’opposition, l’Organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran :

Chaque eurodéputé est membre d’au moins une délégation interparlementaire, dont l’objectif est de favoriser l’entente et de développer les relations entre les hommes politiques élus en Europe et ceux des autres pays/régions du reste du monde. Au vu des problèmes particuliers au Moyen Orient, j’ai choisi d’être membre de la Délégation sur l’Iran.

Cela ne veut pas dire que j’ai pu jusqu’à maintenant me rendre en Iran. En effet, il est peu probable que je puisse y aller un jour. Le problème n’est pas directement la décision iranienne d’accélérer la recherche sur l’enrichissement d’uranium, ce qui pourrait donner à ce régime particulièrement répressif l’opportunité de produire des armes nucléaires et de réaliser son souhait déclaré de détruire Israël. Le problème est tout simplement le nom de la délégation.

Le nom officiel du pays est « La République islamique d’Iran ». Son gouvernement a exigé que le nom de la délégation soit modifié pour qu’il comporte le nom « correct en entier», sinon à leurs yeux, la délégation n’existe pas officiellement. A moins qu’un tel changement soit opéré, aucune visite d’un eurodéputé dans le pays ne pourrait avoir lieu.

En temps normal, les eurodéputés ne voient aucune objection à appeler un pays par le nom qu’il s’est donné, en particulier si une visite libre est le résultat d’un tel changement de nom. Mais le danger est que ce geste devienne tout simplement un acte de propagande pour le régime iranien et donc la preuve supplémentaire que l’Iran peut fait tout ce qu’il veut et que l’UE suit docilement le mouvement. Nous avons voté contre ce changement à une écrasante majorité. C’était un message important à envoyer.

Les noms ont une importance aussi en Occident. Un des principaux groupes démocratiques opposés au régime iranien est baptisé Moudjahidine du Peuple. Ce nom a malheureusement une connotation suggérant l’extrémisme islamique, raison pour laquelle le groupe est catalogué d’organisation terroriste aux Etats-Unis et en Union Européenne bien qu’il n’ait commis aucun acte terroriste. Le simple fait que l’Iran l’ait désigné ainsi devrait être une raison suffisante pour affirmer qu’il ne l’ait pas : j’ai abordé ce sujet de manière officielle au Conseil européen. Nous devons aider tous les partisans de la démocratie car ceux-ci ont besoin de toute l’aide qu’ils puissent obtenir.

C’est certainement une bonne chose que le jour de la Fête du Travail, des centaines, des milliers d’Iraniens ordinaires aient bravé la brutalité des forces de sécurité pour descendre dans les rues de Téhéran et manifester contre le régime. Le pouvoir du peuple finit généralement toujours par être victorieux.

De plus, une autre décision politique, devant être prise cette fois par les Allemands, consiste à accueillir ou non le président iranien Ahmadinejad à Nuremberg pour le premier tour de la Coupe du Monde. Cet homme est apparemment un passionné de ce sport. De longues négociations ont eu lieu. J’espère qu’elles l’ont aidé à comprendre l’importance de coopérer avec l’Occident.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe