lundi, février 6, 2023
AccueilActualitésActualités: Liberty« C’est vrai que vous avez le cœur à Libérer l’Iran »...

« C’est vrai que vous avez le cœur à Libérer l’Iran » – Marc Falquet

CNRI – « Vous êtes venus protester contre les conditions inacceptables qui sont faites au camp Liberty. Les réfugiés ont été placés dans un camp de concentration », a lancé Marc Falquet à Genève le 19 avril lors d’une manifestation en soutien aux réfugiés iraniens du camp Liberty en Irak.

Ce membre du Grand Conseil de Genève était venu soutenir sous une pluie battante les manifestants qui entrent dans la troisième année de sit-in devant l’ONU et le HCR pour obtenir la protection des opposants iraniens dans les camps d’Achraf et de Liberty en Irak. Le plus long sit-in de l’histoire de Genève. Voici les temps forts de son intervention :

Bonjour à tous chers amis et chers collègues de la Résistance

Soyez les bienvenus pour ce début de 3e année de sit-in ici à Genève, par tous les temps, c’est que la preuve aujourd’hui vous êtes tous là, malgré la pluie, malgré les difficultés.

On est également ici pour commémorer l’assassinat de Kazem Radjavi, qui a été assassiné lâchement par un commando terroriste, il y a 23 ans, tout près de Genève. Cette personnalité a été également honorée par la ville de Genève, puisqu’il y a une rue Kazem Radjavi. Elle a été inaugurée en 2008. Nous avons également à Genève une pierre commémorative à son nom, pour honorer son martyr et tout ce qu’il a fait pour le peuple iranien.

Vous tous les membres, famille des victimes d’Achraf, tous les résistants, c’est vrai que vous avez cœur de libérer l’Iran, moi aussi. Tous les gens qui aiment la liberté se réjouissent de la chute du régime iranien qui est le pire que nous avons pour l’instant au monde. Vous êtes venus protester contre les conditions inacceptables qui sont faites au camp Liberty, alors qu’ils se trouvaient tous à Achraf dans des conditions de sécurité. Les réfugiés ont été placés dans un camp de concentration à Liberty, c’est une véritable honte, dont les Nations Unies ont évidemment la responsabilité et notamment M. Kobler que vous connaissez tous. 

Voilà nous devons continuer à résister tous et demander à l’ONU et au HCR qu’ils prennent leurs responsabilité et qu’ils fassent le travail pour lequel la communauté internationale les a placé, les a nommé, c’est-à-dire de défendre les réfugiés, défendre les gens sans défense.
Donc il faut dénoncer Kobler au niveau international, ce n’est pas normal qu’il trahisse les gens, qu’il mette les gens en danger et on voudrait éviter un nouveau massacre comme celui du 9 février où des roquettes ont été tirées sur le camp de Liberty.

Donc on continue la lutte, on continue de dénoncer les Nations Unies, pour qu’elles fassent leur travail. Ils sont payés pour défendre les gens, ils ne sont pas payés pour défendre les criminels.

Vive la résistance du peuple iranien ! Vive l’Iran libre !