dimanche, février 5, 2023
AccueilActualitésActualités: Iran Résistance« Ce gouvernement d'Ahmadinejad en Iran est une menace, un danger» (Mouloud...

« Ce gouvernement d’Ahmadinejad en Iran est une menace, un danger» (Mouloud Aounit)

« Ce gouvernement d'Ahmadinejad en Iran est une menace, un danger » (Mouloud Aounit)CNRI –  La Ligue des droits de l’homme accueillait le 16 juin une conférence de presse de juristes et de défenseurs des droits de l’homme venus faire le point trois ans après sur le dossier du 17 juin 2003, où à la suite d’un marchandage honteux avec le régime en Iran, une rafle avait eu lieu dans les bureaux du Conseil national de la résistance iranienne à Auvers-sur-Oise.

Des personnalités de premier plan se sont exprimés, notamment Jean Pierre Dubois, Président de la Ligue des droits de l’homme ; Patrick Baudouin, Président d’honneur de la FIDH ; George Flécheux, Président de l’institut de formation des droits de l’homme du barreau de Paris ; Christophe Pettiti, Secrétaire général de l’institut des droits de l’homme des Avocats européens ; Côme Jacqmin, Secrétaire général du Syndicat de la Magistrature et Mouloud Aounit, Président du MRAP dont voici l’intervention :

Nous sommes solidaires et nous dénonçons ce fiasco et cette parodie de justice. Je dois vous dire qu’effectivement pour nous, ce 17 juin 2003 est et restera à partir de cette rafle comme un jour de honte à l’endroit de tous ceux qui estiment que la France se devait de protéger des résistants et que la France a troqué et a sacrifié un certain nombre de ses valeurs fondamentales pour des intérêts économiques. Elle a mis des institutions telles que la justice, la police, au service de ces intérêts économiques et financiers.

La deuxième chose que je voudrais dire, c’est qu’à l’époque, on a présenté ces personnes comme des terroristes, mais il faut rappeler qu’ils ont été les premiers à dénoncer ce que la communauté internationale est en train de considérer aujourd’hui comme un danger planétaire.

Ce gouvernement d’Ahmadinejad est une menace, un danger, d’abord pour les libertés et les droits fondamentaux de la personne humaine en Iran. Depuis que ce président est aux commandes, on a assisté à 92 exécutions dont des mineurs. Par ailleurs, cet homme est aujourd’hui en train de créer les conditions d’une véritable poudrière avec toutes ses provocations, ses appels pour rayer l’Israël de la carte ou encore ses propos négationnistes.

Alors, je crois qu’il faut être aujourd’hui aux côtés de ces résistants et évidemment, il ne faut pas accepter que cette justice joue la montre. Nous sommes à la veille d’une autre date importante : un certain 18 juin, un certain homme qui s’appelait le Général De Gaulle a lancé son appel à la Résistance. A l’époque, lui aussi était traité de terroriste.