samedi, février 4, 2023
AccueilActualitésActualités: Iran & MondeL’affaire du document 2030 de l’UNESCO : « Un soulèvement populaire est...

L’affaire du document 2030 de l’UNESCO : « Un soulèvement populaire est notre ligne rouge en Iran »

images/stories/demonstrations/iran/200979234916281-062269675.jpg

CNRI – Le rédacteur en chef du quotidien Resalat, un organe proche du Guide suprême, a épinglé Hassan Rohani, le président du régime iranien au sujet de l’adoption par son gouvernement du document 2030 de l’UNESCO. L’UNESCO entend diriger et coordonner l’Éducation 2030 par le biais d’un appui consultatif et technique dans le cadre du programme mondial de développement durable.

Mohammad Nabi Habibi a déclaré : « Rohani devrait savoir que la sédition (soulèvement populaire) est notre ligne rouge. Ainsi, il doit faire attention dans le choix de ses collègues. Le gouvernement ne doit pas souffrir des mêmes maux deux fois… Nous attendons du président Rohani qu’il annonce spécifiquement que les soulèvements de 2009 et ses manifestants sont sa ligne rouge, notamment lorsqu’il nommera son gouvernement. »

Il a ajouté : « Il y a des organes qui ont été impliqués dans l’affaire de l’acceptation du document 2030 de l’UNESCO… Où ce document a été approuvé reste inconnu… Apparemment, l’approbation de ce document par le gouvernement a eu lieu sans que le parlement ou même le gouvernement n’ait de rôle dans ce processus. »

Habibi a ajouté : « Le fait que les dirigeants de ce gouvernement qui affirment qu’en acceptant ce document, ils peuvent poser leur véto, montre qu’il y a des éléments qui sont contre l’esprit de l’Islam, la révolution et la volonté de Dieu. Cependant, les articles de ce document établissent que les États qui l’ont entériné sont obligés de s’y tenir entièrement. Pourquoi le gouvernement n’a-t-il pas pris de mesure significative pour s’opposer à ce document qui contrevient à notre système éducatif ? »

Sous le quatrième Objectif de développement durable (ODD) relatif à une éducation de qualité inclusive et équitable et à des possibilités d’apprentissage tout au long de la vie pour tous, l’UNESCO demande de faire en sorte que d’ici à 2030, les femmes et les hommes aient tous accès dans des conditions d’égalité à un enseignement technique, professionnel ou tertiaire, y compris universitaire, de qualité et d’un coût abordable.

Le Guide suprême des mollahs, Ali Khamenei, a tiré à boulets rouges sur l’UNESCO, affirmant que l’organisation est sous l’influence des puissances mondiales. Khamenei a fait ces remarques lors d’une réunion avec un groupe d’enseignants et des spécialistes de l’éducation, le 7 mai en Iran, a déclaré le site officiel du Guide. « Le programme d’éducation 2030 de l’UNESCO et les documents similaires ne sont pas des sujets auxquels la République islamique cédera ni se soumettra », a-t-il déclaré. Le leader du régime iranien a également critiqué le gouvernement d’Hassan Rohani pour avoir signé et mis en œuvre le programme.

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe