dimanche, décembre 4, 2022
AccueilActualitésActualités: AchrafL'absence de fermeté envers l'Iran sera un feu vert à Rohani...

L’absence de fermeté envers l’Iran sera un feu vert à Rohani pour continuer à augmenter le nombre d’exécutions (le député Gérald Kindermans)

CNRI –  « Je suis très heureux d’avoir Mme Radjavi à nos côtés et je tiens à lui exprimer notre solidarité ainsi qu’aux membres de l’OMPI au camp Liberty qui ont tant souffert durant ces années. Les médias du monde ont prêté une attention considérable au nouvel accord nucléaire avec l’Iran, mais les droits de l’homme bafoués en Iran semblent totalement ignorés », a déclaré le député belge Gerald Kindermans la semaine dernière à Bruxelles.

Il s’exprimait lors d’une réunion au sénat belge qui rassemblait des personnalités et des parlementaires en solidarité avec la résistance iranienne, pour la libération des 7 otages d’Achraf et la protection du camp Liberty en Irak. Mme Radjavi, la dirigeante de l’opposition iranienne, en était l’invitée d’honneur.   Dans son intervention, Gerald Kindermans a ajouté : « En examinant le bilan de Rohani pour ses 150 premiers jours de pouvoir, les choses deviennent plus claires. Plus de 300 exécutions, ce qui est presque le double du taux d’exécutions sous Ahmadinejad. Donc, il ne fait aucun doute que nous ne sommes pas face à un président modéré en Iran. Il n’est là que pour sauver le régime, et non le peuple.

« À mon avis, si les pourparlers avaient ajouté plus d’esprit de fermeté à Genève, nous aurions été en mesure de mettre un terme au dangereux programme nucléaire de l’Iran qui a évidemment pour but d’obtenir une arme nucléaire. Par conséquent, je m’inquiète, car si les dirigeants occidentaux n’adoptent pas la fermeté envers l’Iran dans les mois à venir, ils enverront un feu vert à Rohani pour continuer à augmenter le nombre d’exécutions.

« Je tiens également à souligner que ce qui s’est passé à Achraf le 1er septembre est un véritable crime contre l’humanité. Rien ne permet à qui que soit ou au gouvernement irakien de justifier ces meurtres brutaux comme nous l’avons vu dans les images. Ces personnes demeuraient à Achraf en vertu d’un accord quadripartite conclu entre eux, l’Irak, les USA et l’ONU. Ils ont été tués simplement en raison de leurs opinions politiques parce qu’ils s’opposent au pouvoir des mollahs en Iran. Il est étonnant qu’aucune personne n’ait été traduite en justice pour un crime aussi évident qui a été commis en plein jour, sous le nez de l’ONU et des États-Unis.

« Depuis que les forces irakiennes ont pris la relève pour assurer la sécurité d’Achraf en 2009, il y a eu cinq attaques distinctes perpétrées sur ces réfugiés innocents. Plus de 100 personnes ont été tuées et plus de 1000 autres ont été blessées. Mais pas une seule personne n’a été arrêtée. Au moment où des photos, des images et des clips, l’identité des assaillants ont été rendues publiques par la résistance iranienne. Il est important que nous ne restions pas indifférents à toutes ces personnes alors que d’autres vies peuvent encore être perdues à cause des 93 jours de grève de la faim.

« Notre gouvernement et l’UE doivent forcer l’Irak à libérer les 7 otages, enlevés par les forces irakiennes lors du massacre du 1er septembre. Il faut une enquête indépendante et internationale sur ce massacre. Et la protection du camp Liberty doit être garantie par les forces de l’ONU jusqu’au jour où tous auront été transférés vers des pays sûrs. Il n’y a plus de temps à perdre. Nous avons besoin d’une action immédiate. »

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe