lundi, novembre 28, 2022
AccueilActualitésActualités: Terrorisme & intégrismeKhamenei s’efforce d’empêcher Rafsandjani d’entrer en campagne électorale et redoute un boycott...

Khamenei s’efforce d’empêcher Rafsandjani d’entrer en campagne électorale et redoute un boycott général

Mascarade électorale en Iran – N°8

Ahmadinejad lance à la faction rivale : Le pouvoir du peuple les sonnera de telle sorte qu’ils ne sauront plus retourner au bercail.

Les luttes intestines montent d’un cran au sein du pouvoir en Iran. Khamenei qui se fait un sang d’encre pour l’avenir de son régime, cherche à éliminer les factions rivales. Il espère de cette manière limiter la mascarade électorale aux seuls poulains de sa propre écurie et éviter la moindre crise ou tension.

C’est ainsi que pour barrer la route à Rafsandjani, 150 députés du régime lui ont écrit pour dire que son dernier discours reflétait « son éloignement des idées de l’imam [Khomeiny] ». La lettre exhorte Rafsandjani à « revenir aux idées de l’imam et de son éminence l’ayatollah Khamenei. Il vaudrait mieux vous garder loin de ceux qui n’ont pas le cœur qui penche pour la révolution et qui cherchent à vider la révolution islamique de ses bases. »

« La société ouverte d’aujourd’hui qui associe des tendances diverses est bien plus ouverte et libre que du temps de votre mandat au pouvoir (…) Aujourd’hui, malgré toutes les critiques de fond sur le gouvernement d’Ahmadinejad, les progrès en matière d’infrastructures, d’industrie, de sciences, de bien-être et de puissance sont plus sûrs, plus fermes et plus puissants que sous le mandat » de Rafsandjani (médias officiels, 8 mai)

De son côté, l’épouse de Rafsandjani a fait savoir que son mari « n’entrera certainement pas en campagne (…) Il n’y a pas d’élection, c’est très facile pour eux de changer les votes. »

Rétorquant à la menace d’Ahmadinejad de mettre un point final à l’élection, Khamenei le guide suprême du régime a lâché : « Certains essaient de faire en sorte que (…) l’élection ne se tienne pas en temps voulu, mais ils n’ont pas réussi et ne réussiront jamais. » Redoutant un boycott généralisé, il s’est emporté : « Ils cherchent à enlever tout éclat à ce scrutin (…) les activités de propagande politique des ennemis vont reprendre de plus belle dans les jours et les semaines qui viennent pour sans doute enlever au peuple sa motivation et son intérêt. Ils veulent redoubler d’agressivité contre l’Iran (…) C’est la présence du peuple qui donne au système islamique et à notre cher pays une immunité. » (Presse officielle, 7 mai)

Il faut dire que juste avant, Ahmadinejad avait menacé la faction de Khamenei « qu’en moins de cinq mois, toutes ces mauvaises humeurs seront balayées d’Iran et le pouvoir du peuple les sonnera de telle sorte qu’ils ne sauront plus retourner au bercail ! »

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 9 mai 2013

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe