lundi, décembre 5, 2022
AccueilActualitésActualités: Terrorisme & intégrismeKhamenei envoie tous ses agents, grands et petits, sur le terrain pour...

Khamenei envoie tous ses agents, grands et petits, sur le terrain pour soutenir la disqualification de Rafsandjani

Mascarade électorale en Iran – N ° 19

Tandis que l’élimination de Rafsandjani de la présidentielle, sur ordre de Khamenei, provoque une profonde division au sein du régime, et même du Conseil des gardiens, Khamenei a envoyé tous ses agents, petits et grands, sur le terrain pour confirmer cette décision et neutraliser les pressions de l’intérieur de la dictature pour émettre un décret d’Etat afin de rétablir Rafsandjani.

Abbas Ali Kadkhoda’i, porte-parole du Conseil des Gardiens, a déclaré: « La décision du Conseil est une décision définitive et sans appel. » (Télévision d’Etat – le 22 mai).

Le site Raja news, de la faction de Khamenei, a attaqué les opposants à la décision du Conseil des gardiens et les a taxés de «corrompus sur terre ».

Mohammad Javad Larijani, n°2 du pouvoir judiciaire, a approuvé la décision du Conseil des gardiens, déclarant à l’égard de Rafsandjani : « Nous devons faire une croix sur celui qui veut venir en sauveur (…) La notion de « je veux d’être un sauveur » est basée sur une fausse hypothèse, parce que le pays n’est pas au bord du précipice. » (Télévision d’Etat – le 22 mai).

Le général Naghdi, commandant de la milice du Bassidj a déclaré: « Nous ne sommes pas censés utiliser l’autorité particulière du guide suprême à chaque fois, le pays a ses propres lois et règlements et les conditions pour un décret d’Etat ne sont pas réunies. »  Evoquant Rafsandjani, il a précisé : « Le pays ne sombre pas pour avoir besoin d’un sauveur, il est en progression,et bien sûr il a aussi des problèmes» (Site officiel Fararou, 23 mai).

Le mollah Movahedi Kermani dans son sermon du vendredi 23 mai à Téhéran a remercié le Conseil des gardiens, qui a agi « selon la religion et la loi » et de manière « bonne et juste ». Il a reconnu que « c’était  l’ordre du guide suprême ». (Médias officiels, 24 mai)

Le général Firouz-Abadi, chef d’état-major des forces armées du régime, a remercié le Conseil des gardiens en disant: un candidat à la présidentielle doit être « un disciple du guide suprême (…) qui encourage le peuple à adhérer au régime.» Il a ajouté: «Aujourd’hui, la gloire du soulèvement au Bahreïn (…) l’Intifada en Palestine, le Hamas et l’Eveil islamique suivent la voie tracée par l’imam (Khomeiny). Comment pouvons-nous nous en détourner et faire des concessions? Des compromis contre les Etats-Unis n’aboutissent qu’à l’humiliation. » (Agence ISNA, 23 mai).

Des agents de la faction de Khamenei, sous couvert d’étudiants indépendants, ont publié une déclaration remerciant le Conseil des gardiens qui « a agi conformément à sa responsabilité, loin des opinions personnelles et sans préter la moindre attention au sensationnalisme des médias ». Taxant les opposants à la décision du Conseil de « corrompus sur Terre », ils poursuivent : « Si ces allégations et le sensationnalisme continuent, nous ne renoncerons pas à poursuivre ces corrompus sur Terre (…) nous invitons ceux qui ont été disqualifiés (…) à ne pas suivre le chemin de ceux qui tourné le dos au vote  du peuple et à la loi lors du scrutin précédent et qui, aujourd’hui, n’ont pas de meilleure place que dans la poubelle de l’histoire. » (Agence ILNA, 24 mai).

La faction de Khamenei a également affirmé que 17.500 «élites» ont remercié le Conseil des gardiens parce que les « ennemis n’ont pas réussi à rendre passif ce centre d’éveil islamique dans la région et dans le monde en amenant un « président du compromis et modéré ». »

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 25 mai 2013

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe