dimanche, janvier 29, 2023
AccueilActualitésActualités: Iran & MondeIran : une grève met à plat les pneus Alborz (Kiyan)

Iran : une grève met à plat les pneus Alborz (Kiyan)

CNRI – Les salariés du principal complexe industriel de pneus d’Iran,  Alborz (Kiyan), ont débrayé pour signifier leur ras-le-bol des conditions de travail déplorables. Les manifestants fâchés ont même brûlé des pneus dans l’enceinte du complexe. 

C’est leur deuxième grève surprise depuis la semaine dernière où la direction avait promis de résoudre les litiges sur les salaires non payés.

Les pneus Alborz, autrefois connu sous le nom de pneus Kiyan, appartenaient à l’ancien président des mollahs Hachemi Rafsandjani. Plus de 3000 ouvriers sont en grève pour obtenir trois mois de salaires non versés et leurs primes. 

Les forces de sécurités ont bloqué l’entrée de l’usine pour isoler les grévistes. 

Dimanche, ces derniers se sont rassemblés dans le complexe en lançant des slogans comme "un salaire, la sécurité et une vie convenable sont nos droits inaliénables".

"Les ouvriers ont décidé de poursuivre leur protestation jusqu’à ce qu’ils obtiennent satisfaction", a dit un des militants qui se trouvait sur place, identifié par son seul prénom d’Ali.

A l’approche de la fin de l’année iranienne en mars, les ouvriers des usines et des ateliers de tout le pays sont excédés de ne pas recevoir de salaires.

La plupart des salariés iraniens vivent sous le seuil de pauvreté, n’arrivant plus à boucler les fins de mois. Cette misère pousse à un surendettement et au trafic d’organes, les ouvriers se voyant obligés de vendre un rein ou un autre organe pour éponger leurs dettes. 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe