jeudi, décembre 8, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceIran : Un grand séminaire à Berlin expose la campagne des mollahs...

Iran : Un grand séminaire à Berlin expose la campagne des mollahs contre l’OMPI

ImageCNRI, 28 décembre – Une ancienne députée sociale-démocrate du Bundestag allemand, Mme Ingrid Holzhüter, a salué l’organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI, connue aussi sous le nom de MeK) pour sa lutte assidue contre le régime intégriste dans ce pays, ainsi que les membres de l’OMPI basés  à la Cité d’Achraf en Irak, qui tiennent bon face aux ambitions expansionnistes des mollahs.

Holzhüter a pris la parole lors d’un colloque à Berlin organisé le 21 décembre par le Comité allemand de solidarité pour un Iran libre en défense des droits de l’OMPI en Irak en vertu de la Quatrième Convention de Genève.
Elle a exprimé sa profonde inquiétude concernant les violations des droits humains en Iran dont la situation se détériore et a regretté que cette politique de complaisance honteuse ait mené à l’émergence d’Ahmadinejad, le nouveau président des mollahs, qui profère quotidiennement des menaces contre les pays de la région et du monde entier.
Le Dr. Karim Qassim, président de la commission de l’environnement du CNRI, s’est joint à Mme Holzhüter pour attirer l’attention sur les événements récents en Iran et a souligné que les propos d’Ahmadinejad devaient être pris au sérieux puisqu’ils révèlent le véritable visage du régime intégriste.
Qassim a réclamé une politique ferme vis-à-vis du régime clérical et, en premier lieu, le retrait immédiat de l’OMPI de la liste de la terreur de l’UE.
Frank Hammer, député allemand du parti de gauche, a ensuite pris la parole pour déclarer qu’il soutenait les objectifs anti-intégristes de la Résistance iranienne. Il a affirmé que depuis le peu de temps qu’il connaît la Résistance, il avait beaucoup appris sur le mouvement et qu’il tenait de plus en plus à les aider à atteindre ces objectifs.
Le Dr Rolf Gössner, juriste, écrivain et activiste des droits humains, a souligné la nécessité de faire respecter la Quatrième Convention de Genève en ce qui concerne l’OMPI, et ce quel que soit le point de vue sur cette organisation. Il a également mis en lumière les efforts du régime clérical pour trafiquer la nouvelle constitution irakienne dans le but de priver les membres de l’OMPI de leur droit d’asile dans ce pays. Il a de plus ajouté que c’était la tendance actuelle en Allemagne où le statut de réfugié pour un grand nombre de partisans des Moudjahiddin iraniens avait été annulé par le gouvernement.
Il a évoqué le cas de quatre Iraniennes qui se sont vues retirer le statut de réfugiées par le gouvernement. Cependant un tribunal de Cologne a estimé que cette décision violait la constitution allemande. La justice a également indiqué que les accusations portées par plusieurs services de sécurité allemands contre des individus associés à la Résistance n’avaient aucun fondement légal. le Dr. Gössner a répété que l’inscription de l’OMPI sur la liste du terrorisme était due à des pressions du régime et faisait partie d’un pacte politique.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe