mercredi, décembre 7, 2022
AccueilActualitésActualités: EconomieIran : un ex-ministre du Travail parle de la fermeture de 90.000...

Iran : un ex-ministre du Travail parle de la fermeture de 90.000 unités de production

CNRI – Un ancien ministre du Travail du régime iranien a parlé de sa «douleur» devant  la fermeture de 90.000 unités de production et qualifié de «sidérante» la hausse du chômage dans le pays.
Hussein Kamali – également connu comme le Secrétaire général du Parti travailliste islamique – a estimé que l’ «industrie agricole» n’était pas en bon état.

M. Kamali a donné son évaluation très morose de l’économie iranienne lors d’un discours le 13 février dans le nord-ouest de la ville d’Ardebil.

«Il est douloureux qu’entre 80.000 et 90.000 unités économiques et de production aient été fermées ou soient confrontées au danger de fermeture alors que nous aurions pu les reconstruire et les renouveler.

« C’est supposé être l’année du soutien aux investissements et aux produits iraniens, mais ça n’a pas marché pour certains produits.

«On devrait se lamenter de devoir importer de l’étranger au lieu de compter sur la production interne, en particulier dans le domaine du blé. »

Parlant de la montée constante du chômage, il a ajouté : « Les statistiques du chômage sont ahurissantes. L’industrie agricole du pays n’est pas en bon état ».

Ses commentaires interviennent après un rapport de la Chambre de Commerce, d’Industrie, des Mines et de l’Agriculture publié récemment et qui déclare que des milliers de centres industriels ont été fermés en Iran.

Le site officiel «Economie iranienne» a également signalé le 2 janvier de cette année, qu’entre 30 et 90% des unités industrielles de 31 provinces du pays ont été fermées.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe