mardi, décembre 6, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceIran-UE: Si les mollahs obtiennent la bombe atomique, le premier perdant international...

Iran-UE: Si les mollahs obtiennent la bombe atomique, le premier perdant international sera l’Europe

chef de la diplomatie européenne Javier SolanaCNRI, 7 octobre – Dans une lettre au chef de la diplomatie européenne Javier Solana, le président de la commission des affaires étrangères du CNRI, Mohammad Mohadessine, a exprimé sa préoccupation devant la détérioration de la situation des droits de l’homme en Iran, la poursuite de la quête nucléaire de Téhéran et son ingérence croissante en Irak.

« Depuis le début de la présidence d’Ahmadinejad, au mois 70 personne ont été pendues ou condamnées à mort. Les châtiments cruels ou dégradants se sont multipliés », écrit Mohadessine.

« Le régime met toute la pression pour achever son programme d’armes atomiques. Dans les cercles du pouvoir, la résolution récente adoptée par l’Agence international de l’énergie atomique est considérée comme reflétant un manque de détermination de la part des pays occidentaux, car elle ne contient aucun transfert immédiat au Conseil de Sécurité. Les autorités du Conseil suprême de sécurité nationale pensent que, sans tenir compte de la résolution, si le régime maintient ses positions, les pays européens finiront par céder », a-t-il ajouté.

Le président de la commission des affaires étrangères du CNRI a noté que « par rapport à l’ingérence croissante de l’Iran en Irak, je pense que les récentes déclaration du roi Abdullah de Jordanie et du ministre saoudien des affaires étrangères constituent un avertissement sérieux pour tous ceux qui recherchent vraiment leur intérêt dans la paix et la tranquillité de cette région. »

« Obtenir des armes atomiques et instaurer un régime satellite dans les pays voisins sont vitaux pour la survie de ce régime rejeté par la majorité écrasante du peuple iranien », a-t-il ajouté.

Mohadessine a souligné que « si les mollahs réussissent à obtenir des armes atomiques et à réaliser leur rêve pour dominer l’Irak, le peuple iranien et les pays de la région en souffriront grandement. Le premier perdant sur la scène international sera l’Union européenne, car comme vous le savez parfaitement, il est simple pour ce régime d’étendre ses tentacules jusqu’en Europe, sur un plan politique, économique et terroriste. »

Il a appelé Javier Solana à entreprendre deux actions urgente et nécessaire :
1- Un transfert immédiat du dossier nucléaire au Conseil de sécurité des Nations Unies et la mise en place de sanctions nécessaires contre le régime. Cela ralentirait immédiatement sa quête de l’arme nucléaire. Contrairement à la propagande des mollahs, le peuple iranien se réjouirait d’une telle mesure.
2-  Le retrait du principal mouvement de l’opposition iranienne, les Moudjahidine du peuple, de la liste du terrorisme. Comme l’ont souligné les plus haut juristes  européens et internationaux, tout comme les parlementaires, mettre sur la liste noire cette organisation n’a aucune base légale et sape la lutte contre le terrorisme. Retirer cette organisation, dont 120.000 membres et sympathisants ont été exécutés, de la liste du terrorisme, enverrait un message des plus limpides au peuple iranien comme quoi l’Union européenne respecte l’aspiration du peuple iranien au changement. »

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe