dimanche, novembre 27, 2022
AccueilActualitésActualités: AchrafIran : Téhéran fait pression sur l'Irak à propos de l'opposition iranienne...

Iran : Téhéran fait pression sur l’Irak à propos de l’opposition iranienne (US Department of Defense

CNRI – Dans son dernier rapport au Congrès américain sur la situation en Irak, le Département américain à la Défense a déclaré que « Téhéran a tenté de faire pression sur les autorités gouvernementales en privé, par le biais de campagnes médiatiques et par des largesses, pour adopter des positions pro-iraniennes sur des questions comme les élections provinciales et la situation des Moudjahidine du peuple (OMPI). »

 

Depuis plus de deux décennies, le principal groupe d’opposition iranien, l’organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI) maintien une présence en Irak. Actuellement, 3.500 membres de l’OMPI résident dans le camp d’Achraf en Irak.

Le rapport du Département américain à la Défense au Congrès américain, intitulé « Evaluer la stabilité et la sécurité en Irak », publié le 25 mars 2009 dit la chose suivante sur l’influence du régime iranien et de son ingérence en l’Irak :

« Depuis 2003, Téhéran s’est investi afin d’obtenir et de conserver une influence politique et économique en Irak. Les  liens étroits de l’Iran avec les partis chiites de l’Irak ont contribué à faciliter cet effort. La force des liens entre Téhéran et les éléments pro-iraniens a également permis à l’Iran de survivre aux relations tendues avec les responsables irakiens causées par le parrainage de l’Iran des groupes de milices irakiennes qui visent les forces de la coalition. Les responsables iraniens ont donc fait des ajustements tactiques de leur stratégie en Irak, à la suite de plaintes déposées par des autorités irakiennes sur l’ingérence de l’Iran.

« Bien qu’il continue à soutenir les études religieuses du leader Moqtada al-Sadr à Qom, Téhéran a sélectionné à la baisse le nombre de militants qu’il soutient. Cependant, Téhéran a en même temps amélioré la formation et des systèmes d’armement de ses agents. Ces groupes sont maintenant de retour en Irak et restent une menace potentielle pour les Irakiens, la Coalition, et d’autres. Certains de ces groupes peuvent également être impliqués dans des activités criminelles.

« Téhéran a cherché à perpétuer son influence sur l’Irak par l’identification et le soutien à des individus pro-iranien et des parties dans leur tentative de gagner les élections. Téhéran a tenté de faire pression sur les autorités gouvernementales en privé, par le biais de campagnes médiatiques et par les largesses, à adopter des positions pro-iraniennes sur des questions comme les élections provinciales et la situation des Moudjahidine du peuple (OMPI). »

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe