dimanche, novembre 27, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran & MondeIran : SMS usage réglementé

Iran : SMS usage réglementé

 CNRI – Le régime des mollahs a imposé de nouveaux règlements sur l’usage des SMS dans le pays selon les sources de la résistance en Iran.

Lors de sa dernière mesure, l'Organisation des règlements de la communication a mis en place de nouvelles lois imposant des restrictions sur l'envoi des SMS. Un abonné type devra passer par des contrôles de sécurité du ministère du Renseignement, le Vevak, pour obtenir l’autorisation d'utiliser ce service.

L’envoi de SMS jugés contraires à la sécurité nationale sera puni par la loi. Tout changement d'adresse de l'abonné du service devra être signalé promptement aux autorités compétentes. Ce sont les agents de sécurité qui décideront si les SMS qui portent atteinte à la sécurité nationale.

Les forces de sécurité (FSE) lancent des contrôles au hasard dans les rues pour attraper des contrevenants. Une fois, un homme a été arrêté lors d’un contrôle dans une station de bus de la vielle ville de Téhéran pour avoir envoyé la photo d'un bus hors usage toujours utilisé pour le transport des passagers.

En octobre, un certain nombre de hauts responsables du ministère de la Culture et de l'orientation du régime(MCO), le principal organe de censure, se sont dit très préoccupés par l'usage de la messagerie SMS par le réseau intérieur de la Résistance en Iran.

Sarami, le vice-président du centre du MCO pour le développement des technologies de l'information, a déclaré : « Les Moudjahidine [du peuple d'Iran (OMPI)] exploitent le réseau de communication du pays pour propager leur messages SMS antirévolutionnaires », selon le quotidien officiel Qods du 30 septembre.
 
Selon certains chiffres chaque jour plus de 20 millions de SMS sont reçus en Iran, les heures de pointe étant entre 22h00 et 01h00 du matin. Le SMS est devenu un outil des opposants du régime pour échanger des messages.

Le réseau de l’OMPI à l'intérieur de l'Iran a envoyé des millions de messages SMS à travers le pays, pour organiser des manifestations contre le régime.

Dans le passé, tout en exprimant son inquiétude, le régime des mollahs faisait valoir que ces activités du réseau de l’OMPI étaient dirigées de l'étranger.
 
Davoud Zareyan, ministre des Communications du régime, avait déclaré à l'agence de presse officielle ILNA le 24 septembre : «Les messages ont été envoyés de l'étranger depuis un centre de SMS. »

Mais les autorités des mollahs admettent désormais que le réseau de la Résistance iranienne utilise bien les communications à l'intérieur de l'Iran.

Récemment, le régime a organisé une campagne de répression contre le réseau de l’OMPI. Le 13 septembre, le site Tabnak appartenant à Mohsen Reza’i, l’ancien commandant des gardiens de la révolutionnaire, critiquait l'appareil de sécurité pour son incompétence dans la lutte contre les activités de la résistance.

« A Téhéran, les partisans de l’OMPI ont distribué, en faisant du porte à porte, des CD contenant des discours et des clips de leurs activités. Certains médias ont même signalé la distribution de CD similaires dans d'autres villes de la province de Téhéran, notamment à Karaj », a ajouté le site.

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe