dimanche, avril 2, 2023
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceIran-Résistance : Le Cheikh Tantawi d’Al Azhar appel à la défense des...

Iran-Résistance : Le Cheikh Tantawi d’Al Azhar appel à la défense des résidents d’Achraf

 Al-Malaf (site jordanien), 3 octobre – Mercredi le 1er octobre 2008, une conférence intitulée « En défense des combattants d'Achraf » s’est tenue à Paris, pour annoncer la création du « Comité de Défense des résidents de la cité d'Achraf », où résident plus de 3500 membres, dont 1000 femmes, de l'organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI).

Ils sont considérés comme des personnes protégées par la IVe convention de Genève et sont sous la protection des forces américaines.

Récemment des informations ont paru sur le transfert de la responsabilité de la sécurité de la Cité d'Achraf des forces américaines aux forces officielles irakiennes. Cela provoque de graves inquiétudes dans le milieu de l'opposition iranienne, à cause de l'ambigüité de la relation entre l'actuel gouvernement irakien et le régime iranien.

Cette conférence était organisée par les Nouveaux Droits de l'Homme sous la présidence de M. Pierre Bercis, un des plus anciens activistes des droits de l'homme en France, avec Mgr Gaillot, une éminente figure humanitaire française, Mme Anissa Boumediene, veuve du défunt président algérien Houari Boumediene, Mme Betoul Fakar, première femme nommée en 2001 par le gouvernement français au Conseil français du culte musulman, et  le Dr. Saleh Radjavi représentant du Conseil national de la Résistance, l'opposition iranienne.

Ghaleb Bencheikh, spécialiste des affaires musulmanes en France a évoqué la fatwa du Cheikh d’Al-Azhar, le Dr. Mohammed Al-Sid Tantawi, promulguée le 28 septembre dernier. Cette fatwa appelle au respect de la sécurité des réfugiés conformément au « décret des religions célestes, de l'éthique humaine et des lois actuelles », disant clairement que cela concerne les habitants de la Cité d'Achraf, en particulier les Moudjahidine du peuple.

C’est la réponse que ce grand Imam a fait au directeur général de l'agence de presse irakienne qui l’interrogeait au Caire.

Ghaleb Bencheik, directeur et animateur d’une émission sur l'Islam sur la deuxième chaîne française, a jugé ce décret d'une grande importance car il invite à une action humanitaire pour sauver la vie de musulmans et d’amis de la liberté.

Le Dr. Saleh Radjavi, frère du leader de l'opposition iranienne Massoud Radjavi, a déclaré que Téhéran ne cessera jamais ses pressions sur le gouvernement irakien pour limiter les activités de l'opposition iranienne dans le but de l’expulser d'Irak.

En juin dernier, plus de 3 millions de chi’ites irakiens ont déclaré leur soutien à la Résistance iranienne et condamné les ingérences du régime iranien en Irak.

Les participants à cette conférence ont décidé d’adresser une lettre au président français afin d'attirer son attention sur cette situation d'urgence qui peut mener à une « catastrophe humanitaire ».